APOSTILLE ET LÉGALISATION CONSULAIRE DES DOCUMENTS À UTILISER EN UKRAINE ET LÉGALISATION DES DOCUMENTS UKRAINIENS

Ukraine is becoming more attractive for foreign investment, labor migration and education. However, foreigners often face problems using documents issued by an appropriate authority of a foreign state on the territory of Ukraine. In particular, there is a need to certify the fact that the document has been duly drawn up and signed by an official who has required authority.

L’Ukraine devient de plus en plus attrayante pour les investissements étrangers, la migration de la main-d’œuvre et l’éducation. Cependant, les étrangers rencontrent souvent des problèmes pour utiliser des documents délivrés par une autorité compétente d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine. En particulier, il est nécessaire d’attester que le document a été dûment établi et signé par un fonctionnaire disposant de l’autorité requise.

L’Ukraine devient de plus en plus attrayante pour les investissements étrangers, la migration de la main-d’œuvre et l’éducation. Cependant, les étrangers rencontrent souvent des problèmes pour utiliser des documents délivrés par l’organisme compétent d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine. En particulier, il est nécessaire d’attester que le document est correctement rédigé et signé par un fonctionnaire habilité à le faire.

L’Ukraine devient de plus en plus attrayante pour les investissements étrangers, la migration économique et l’éducation. Cependant, les étrangers ont souvent des problèmes avec l’utilisation de documents délivrés par l’organisme compétent d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine. En particulier, il est nécessaire de certifier que le document a été correctement rédigé et signé par un fonctionnaire possédant les qualifications nécessaires.

La procédure de confirmation de l’authenticité des documents officiels originaux ou de certification de l’authenticité des signatures des fonctionnaires autorisés, ainsi que de l’authenticité des empreintes des timbres et sceaux apposés sur le document, est appelée   légalisation   . Comme le montre la pratique, dans trois cas sur cinq, les étrangers apprennent la nécessité de légaliser des documents après avoir tenté d’utiliser ce document sur le territoire ukrainien. Par conséquent, afin d’éviter de telles situations, nous analyserons en détail la procédure de légalisation des documents dans cet article.

Au sens large, la « légalisation » englobe deux catégories :
  1. Légalisation consulaire
  2. Apostillation (pose du cachet « Apostille »), c’est-à-dire légalisation simplifiée.

 

Les procédures ci-dessus ont le même objectif, mais sont très différentes les unes des autres. Nous discuterons des différences entre ces procédures ci-dessous.

 

Légalisation consulaire :

  • Le processus est assez compliqué, car il faut postuler auprès de plusieurs établissements.
  • La procédure de légalisation consulaire des documents dépend du type de document et du pays dans lequel le document sera utilisé.
  • Un document ainsi légalisé n’est   valable que sur le territoire du pays pour lequel il est légalisé.
  • Pour la légalisation consulaire d’un document, il est nécessaire de fournir l’original du document ou sa copie notariée.

 

Apostille :

  • L’estampillage « Apostille » est une méthode simplifiée de légalisation des documents étrangers.
  • Cependant, cette procédure ne s’applique qu’aux États membres de la Convention de La Haye de 1961.
  • Contrairement à la légalisation consulaire, la procédure d’apostille prend beaucoup moins de temps, puisque vous n’avez qu’à vous adresser à une seule autorité.
  • Les documents officiels sont certifiés par un cachet spécial « Apostille », qui est apposé par l’organisme compétent de l’État étranger qui a délivré le document.
  • De plus, les documents avec apostille   peuvent être utilisés non seulement dans un pays, mais également dans tous les États membres de la Convention de La Haye.
  • Le cachet « Apostille » est apposé sur le document original, sa copie notariée ou peut être délivré en annexe.

 

 

Cependant, il existe des cas où la légalisation des documents pour leur utilisation à l’étranger n’est pas du tout requise. Nous parlons des États membres de la Convention de Minsk, qui a annulé l’exigence de légalisation des documents dans les relations entre les parties à l’accord. Par conséquent, pour utiliser les documents officiels de ces pays sur le territoire de l’Ukraine, il suffit de les traduire en ukrainien et de certifier une telle traduction.

Les États membres de la Convention de Minsk

  1. Azerbaïdjan
  2. Arménie
  3. Biélorussie
  4. Bulgarie
  5. Macédoine
  6. Hongrie
  7. Géorgie (sauf Abkhazie et Ossétie du Sud)
  8. Kazakhstan
  9. Kirghizistan
  10. Lettonie
  11. Lituanie
  12. Mongolie
  13. Pologne
  14. République de Moldavie
  15. Fédération Russe
  16. Roumanie
  17. Serbie
  18. Tadjikistan
  19. Ouzbékistan
  20. République tchèque
  21. Estonie

 

Légalisation consulaire et apostillation de documents en Ukraine pour utilisation à l’étranger

 

Légalisation consulaire :

Documents non soumis à légalisation :

– des documents qui contredisent la législation de l’Ukraine, peuvent nuire aux intérêts de l’Ukraine ou empiéter sur l’honneur et la dignité des citoyens ;

– originaux ou toutes copies de passeports, billets militaires, carnets de travail, documents d’absence, permis de transport d’armes, cartes grises (passeports techniques), permis de conduire, cartes d’identité, actes juridiques ;

– les documents délivrés au-delà des pouvoirs des fonctionnaires ou des organismes.

 

Documents soumis à légalisation :

– originaux : extraits d’état civil ; les certificats des autorités d’enregistrement de l’état civil ; documents sur l’éducation – diplômes et extraits de mandats (modèle international), certificats de formation d’un spécialiste en médecine, diplômes de candidat et docteur en sciences; les documents d’archives délivrés par les archives des Archives d’État d’Ukraine et les archives départementales ;

– d’autres documents officiels (par exemple, des documents commerciaux, tels que des certificats d’enregistrement de société ou des certificats de qualité de produit, etc.) après leurs copies notariées et leur enregistrement auprès du ministère de la Justice de l’Ukraine.

 

 

 Procédure de légalisation consulaire selon le type de document :

–   Les documents délivrés par  les autorités d’enregistrement de l’état civil sont certifiés dans les départements de justice de district de la région où ils ont été initialement délivrés, dans le département de justice de la République autonome de Crimée, les départements de justice des villes de Kiev et de Sébastopol, puis – le Département du service consulaire du Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine.

– Afin de légaliser   des documents sur l’éducation internationale , il est   nécessaire de soumettre une demande écrite de l’université qui a délivré les documents. Une telle lettre de candidature doit être dûment certifiée par le ministère auquel l’établissement d’enseignement respectif est subordonné. Ensuite, un tel document est légalisé au Département du service consulaire du ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine.

–   Les certificats d’archives   sont envoyés directement au Département du service consulaire du Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine, qui certifie la signature d’un fonctionnaire du Comité des archives d’État de l’Ukraine.

–   Les documents commerciaux   sont d’abord certifiés à la Chambre de commerce et d’industrie d’Ukraine, puis légalisés au Département des services consulaires du Ministère des affaires étrangères d’Ukraine.

La dernière étape de légalisation de tout document est sa certification auprès de la mission diplomatique du pays où ce document sera utilisé.

 

Apostille :

 Documents non soumis à apostillation :

– les documents délivrés par les institutions diplomatiques étrangères de l’Ukraine ;

– les documents administratifs directement liés aux opérations commerciales ou douanières ;

– originaux des documents de passeport, billets militaires, relevés d’emploi, cartes d’identité, etc. ;

– actes juridiques normatifs.

Documents d’apostille

Le cachet Apostille est apposé sur les documents officiels délivrés en Ukraine et destinés à être utilisés à l’étranger, à savoir :

– documents des organes judiciaires de l’Ukraine;

– documents du Bureau du Procureur de l’Ukraine, organes du ministère de la Justice ;

– documents administratifs ;

– documents sur l’éducation et les titres académiques;

– les actes délivrés par les notaires publics et privés ;

– les certificats officiels d’enregistrement d’un document ou d’un fait qui existait à une certaine date.

 

L’ordre d’apostille selon l’organisme émetteur :

– les diplômes, certificats d’établissements d’enseignement, programmes d’enseignement et autres documents délivrés par des établissements d’enseignement ou d’autres organismes publics, entreprises, institutions et organisations liés à l’éducation et aux sciences sont apposés avec une apostille au   ministère de l’Éducation et des Sciences de l’Ukraine   .

– Le cachet Apostille est apposé par le ministère sur le certificat délivré par l’organisme national d’enregistrement des actes de l’état civil, les extraits du registre national des actes de l’état civil, les décisions de justice et autres documents délivrés par les organes judiciaires, les tribunaux et les documents délivrés par les notaires de Ukraine   . justice ukrainienne.

– Tous les autres types de documents sont apostillés   par le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine   .

 

 

Légalisation consulaire et apostillation de documents à l’étranger pour utilisation en Ukraine

 

Légalisation consulaire :

En général, la procédure de légalisation consulaire à l’étranger est similaire à celle en Ukraine. Il est important, cependant, que dans chaque pays, et parfois même dans chaque unité administrative-territoriale (province, état, autonomie, etc.), il y ait un système unique d’organismes étatiques avec des compétences et des statuts différents. Tout cela, ainsi que le type de document et l’autorité qui l’a délivré, affectent de manière significative où vous devez vous adresser pour la légalisation consulaire. Cela signifie que si dans un pays le document est d’abord certifié par l’organisme qui l’a délivré, puis par le ministère des Affaires étrangères, alors dans un autre pays, la légalisation consulaire peut être effectuée d’abord par les autorités judiciaires, les notaires, les préfectures,

Dans tous les cas, la dernière étape de la légalisation consulaire des documents à l’étranger à utiliser en Ukraine est leur légalisation auprès de la mission diplomatique ukrainienne.

 

La légalisation consulaire est obligatoire dans les pays suivants :Algérie, Angola, Afghanistan, Bangladesh, Bahreïn, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Bhoutan, Vatican, Gabon, Haïti, Guyane, Gambie, Ghana, Guinée-Bissau Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Yémen, Zambie, Ouest Sahara, Zimbabwe, Indonésie, Irak, Jordanie, Cameroun, Cameroun, Canada, Qatar, Kenya, Kenya, Kiribati, Comores, Congo, Kosovo, Côte d’Ivoire, Koweït, Laos, Liban, Libye, Mauritanie, Madagascar, Malaisie, Mali, Maldives , Maroc, États fédérés de Micronésie, Mozambique, Birmanie, Nauru, Népal, Nigéria, Nigéria, Nicaragua, Émirats arabes unis, Pakistan, Palaos, Palestine, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Rwanda, Arabie saoudite, Sénégal, Singapour, Îles Salomon, Somalie, Soudan, Sierra Leone, Thaïlande, Tanzanie, Togo, Tuvalu, Tunisie, Ouganda, Uruguay, Philippines, République centrafricaine, Tchad, Chili, Sri Lanka, Jamaïque.

 

Apostille :

Les autorités compétentes à contacter, les coûts et les conditions d’apostillation des documents diffèrent selon les pays de la Convention de La Haye. Ci-dessous, nous fournissons toutes les informations nécessaires sur la procédure d’apostille dans chacun des États parties à la Convention.

ALBANIE

Date d’entrée en vigueur :  9 mai 2004.

Autorité compétente désignée :   Département consulaire du ministère des Affaires étrangères.

Adresse :   Département consulaire du ministère des Affaires étrangères, bul. Gjergj Fishta, No. 6 1000-TIRANA Albanie.

Prix ​​:   Documents albanais : 200 lek (± 1,6 €), documents étrangers : réciprocité.

ANDORE

Date d’entrée en vigueur :   31 décembre 1996.

Autorité compétente désignée :

  • Ministre des Affaires étrangères;
  • Coordonnateur pour les questions bilatérales et consulaires ;
  • directeur des affaires multilatérales et de la coopération ;
  • Chef du Département des questions juridiques générales.

Adresses :   C/ Prat de la Creu 62-64, AD500 Andorre-la-Vieille, Księstwo Andory. 

Prix ​​:   8,58 €.

ANTIGUA-ET-BARBUDA

Date d’entrée en vigueur :  1er novembre 1981.

Autorité compétente désignée :   Greffier de la Cour suprême d’Antigua-et-Barbuda.

Adresse :   Greffier de la Cour suprême, High Street, Parliament Drive, St. John’s, Antigua.

ARGENTINE

Date d’entrée en vigueur :  18 février 1988.

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires étrangères de l’Argentine (Le ministère des Affaires étrangères de l’Argentine a signé un accord avec le Conseil fédéral des notaires, selon lequel diverses autorités notariales en Argentine ont obtenu le droit de certifier l’authenticité des signatures avec légalisation du Apostille. Celle-ci est entrée en vigueur le 1er décembre 2003.
Ministère des Affaires étrangères de l’Argentine. Le Ministère des Affaires étrangères reste l’organe d’application de la Convention.)

Adresse :   Ministère des affaires étrangères et des cultes, Esmeralda 1212, C1007ABR, BUENOS AIRES, Argentine.

Prix ​​:   Ministère des Affaires étrangères de l’Argentine – 39 pesos argentins. Les Colegios de Escribanos (notaires) facturent des frais maximum de 69 pesos argentins. Ce service comprend la certification de la signature d’un notaire.

Source :   http://www.mrecic.gov.ar/

AUSTRALIE

Date d’entrée en vigueur :  16 mars 1995.

Autorité compétente désignée :

  • Secrétaire du Département des affaires étrangères et du commerce du Commonwealth d’Australie ;
  • Ambassades ;
  • Commissions supérieures et consulats (à l’exception des consulats dirigés par un consul honoraire).

Adresse :   RG Casey Building, John McEwen Crescent, Barton, ACT 0221, Australie.

Prix ​​:   80 zlotys.

Source :   http://dfat.gov.au/about-us/our-locations/missions/Pages/our-embassies-and-consulates-overseas.aspx

L’AUTRICHE

Date d’entrée en vigueur :  13 janvier 1968.

Autorité compétente désignée :

Ministère fédéral de l’Europe, de l’Intégration et des Affaires étrangères pour tous les documents délivrés par :

  • Le président fédéral ou le bureau du président fédéral ;
  • Président du Conseil National ;
  • le chef du conseil fédéral ou du bureau administratif du parlement;
  • Gouvernement fédéral;
  • ministère fédéral;
  • Cour constitutionnelle ou tribunal administratif ;
  • La Cour Suprême, la Haute Cour des Cartels près la Cour Suprême, le Haut Commissariat à la Restauration près la Cour Suprême, le Haut Commissariat à la Restitution près la Cour Suprême, ou
  • Chambre des comptes.

Adresse :   Ministère fédéral de l’Europe, de l’Intégration et des Affaires étrangères Minoritenplatz 8A – 1014 Vienne.

Tarif :   Taxe du Tribunal de Grande Instance (actes judiciaires et notariaux) : 13,70 €, Taxe Ministère fédéral de l’Europe, de l’Intégration et des Affaires étrangères : 17,50 €.

Source :   https://www.bmeia.gv.at/en/travel-stay/documents-and-authentications/authentication/apostille/

 

ÉVALUER

Date d’entrée en vigueur :  10 juillet 1973.

Autorité compétente désignée :

  • Secrétaire permanent du ministère des Affaires étrangères
  • Directeur général du ministère des Affaires étrangères
  • Secrétaire d’État adjoint au ministère des Affaires étrangères
  • Secrétaire adjoint principal du ministère des Affaires étrangères
  • Secrétaire permanent adjoint du ministère des Affaires étrangères

Premier secrétaire adjoint,

  • Ministère des affaires internationales

Adresse :   Department of Foreign Affairs East Hill St, PO Box N 3746, Nassau, NP, Bahamas.

Prix ​​:   Des frais de traitement de documents de 20,00 $ par document sont facturés. Si le document principal est un duplicata, la deuxième copie et les suivantes coûtent 20,00 $ chacune. Si plusieurs copies constituent une copie, le document principal coûte 20,00 $ chacun et les autres copies 20,00 $ chacune. Si plus d’une signature est requise sur un document, c’est-à-dire que plusieurs certificats sont joints au même document, la première signature coûtera 20,00 $ et les signatures suivantes coûteront 10,00 $ chacune.

Source :   http://www.bahamas.gov.bs  (Ministère des Affaires étrangères / Gouvernement / Services consulaires / Apostille / Légalisation de documents)  

BARBADE

Date d’entrée en vigueur :  13 novembre 1966.

Autorité compétente désignée :

  • avocat général ;
  • conseiller juridique en chef adjoint ;
  • secrétaire de la Cour suprême;
  • secrétaire corporatif;
  • secrétaire permanent au ministère des affaires étrangères;
  • Responsable du protocole.

Adresse :   Ministère des Affaires étrangères # 1 Culloden Road St. Michael, Barbade, Wisconsin

Prix ​​:   50 $

Source :   https://www.caipo.gov.bb

LA BELGIQUE

Date d’entrée en vigueur :   09.02.1976.

Autorité compétente désignée :   Ministère des affaires étrangères, du commerce extérieur et du développement.

Adresse :   rue des Petits Carmes 27, 1000 BRUXELLES, Belgique.

Tarif :   20 euros (hors frais consulaires (10 euros) si vous justifiez de l’indigence).

Source :   https://diplomatie.belgium.be/en/services/legalisation_of_documents/faq

BOSNIE HERZÉGOVINE

Date d’entrée en vigueur :  24 janvier 1965.

Autorité compétente désignée :

  • Tribunaux de première instance de Bosnie-Herzégovine
  • Tribunaux municipaux de la Fédération de Bosnie-Herzégovine
  • Principaux tribunaux de la Republika Srpska
  • Tribunal de district de Brcko en Bosnie-Herzégovine.

Prix ​​:   Les frais dépendent du nombre de documents demandés par le demandeur.

Source :   https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=311

BRÉSIL

Date d’entrée en vigueur :   14.08. 2016 année.

Autorité compétente désignée :    Conseil national de justice (NRYU) (au Brésil, 15 000 notaires sont compétents dans la procédure d’apostille).

Adresse :   Conseil National de la Justice SEPN 514, Bloco B, Lot 7, Salle 11 Brasilia / DF, Brésil CEP 70095-900

CHINE

La procédure d’apposition d’apostille et de légalisation des actes en Chine peut sembler trop compliquée, puisque la loi chinoise prévoit une apostille comme légalisation consulaire.

Cela s’explique par le fait que les régions administratives de la République de Chine (Hong Kong et Macao) sont parties indépendantes à la Convention Apostille de La Haye de 1961, la procédure d’apostille des documents est en vigueur et la légalisation consulaire est valable sur tout le territoire.

Le cachet d’apostille est apposé dans les organes spéciaux de ces régions administratives de Chine ; la procédure implique soit des copies de documents, soit des originaux, selon les conditions fixées par les autorités ou institutions auxquelles les documents doivent être soumis.

Le délai d’apposition d’une apostille dépend du document et ne dépasse généralement pas trente jours, et pour certains documents un maximum de 10 jours.

HONG KONG

Date d’entrée en vigueur :  25 avril 1965

Autorité compétente désignée :     Greffier de la Cour suprême.

Adresse :   Registrar, Supreme Court, Room LG115, LG1, Supreme Court Building, 38 Queensway, Hong Kong

Prix ​​:   125 HKD.

Source :   http://www.judiciary.hk/en/crt_services/apostille.htm

RÉSIDENCE

Date d’entrée en vigueur :  4 février 1969

Autorité compétente désignée :

  • Chef de la direction
  • Secrétaire à l’administration et à la justice
  • Directeur du ministère de la justice

Adresse:

  • Directeur exécutif :   siège du gouvernement de la RAS de Macao, Avenida da Praia Grande, Macao, Chine.
  • Secrétaire à l’administration et à la justice :   Rua de S. Lourenço, 28, résidence du gouvernement, 4e étage, Macao, Chine.
  • Directeur du Département de la justice :   Bureau des affaires juridiques, Rua do Campo, Bureau
    n° 162, 19e étage public, Macao, Chine.
  • Prix ​​:   gratuit.

CHILI

Date d’entrée en vigueur :  30 août 2016

Autorité compétente désignée :

  • Sous-ministre de la justice (sous-ministre de la justice), secrétaires ministériels régionaux de la justice (secrétariat ministériel régional de la justice)
  • Secrétaires régionaux du ministère de l’Éducation (secrétaires régionaux du ministère de l’Éducation)
  • Secrétaires régionaux du ministère de la Santé, directeurs des services de santé, surintendants des services de santé (secrétaires régionaux de la santé, directeurs des services de santé, surintendants des prestataires de services)
  • Directeur national, Directeurs régionaux du Service de l’état civil et de l’identification (Directeur national, Directeurs régionaux du Service de l’état civil et de l’identification)
  • Direction générale des affaires consulaires et de l’immigration du ministère des Affaires étrangères (Direction générale des affaires consulaires et de l’immigration des affaires étrangères)

Adresse :   Ces institutions émettront des documents d’apostille de manière décentralisée sur tout le territoire chilien, en particulier dans les capitales respectives des 15 régions géographiques du pays. La seule exception sera le ministère des Affaires étrangères, qui n’a pas de bureaux régionaux. Pour cette raison, le ministère n’appose l’apostille qu’à son siège à Santiago.

Dîner :   gratuit.

Source :   http://apostilla.gob.cl/en/caracteristicas-de-la-apostilla-chilena/

COLOMBIE

Date d’entrée en vigueur :  30 janvier 2001.

Autorité compétente désignée :     Ministère des affaires étrangères, Département de la légalisation.

Adresse :   Ministère des Affaires étrangères, Coordination de la légalisation et de l’apostille, Avenue 19 #98-03 Étages 5, 6, 7 et 8, 100 B Tower Building, BOGOTA, District de Columbia, Colombie.

Prix ​​:   31 000 pesos colombiens.

Source :   http://www.cancilleria.gov.co/

COSTA RICA

Date d’entrée en vigueur :  6 avril 2011.

Autorité compétente désignée :     Ministère des affaires étrangères et de la culture du Costa Rica, Département de l’authentification

Adresse :   Département de l’authentification, Direction générale, Ministère des affaires étrangères et du culte du Costa Rica, Avenida 7-9, Calle 11-13, San José, Costa Rica.

Dîner :   625,00 ¢ (= 1 euro).

Source :   https://www.rree.go.cr

CROATIE

Date d’entrée en vigueur :  24 janvier 1965.

Autorité compétente désignée :     tribunaux municipaux ou ministère de la Justice et de l’Administration.

Adresse :   Ministère de la Justice de la République de Croatie, str. Grada Vukovar 49.10 000 Zagreb, Croatie.

Prix ​​:    Le ministère de la Justice facture des frais de 30 HRK pour chaque apostille. Ce prix est spécifié dans la loi fiscale administrative croate. Les tribunaux municipaux facturent des frais de justice de 50 à 60 kunas croates, conformément à la loi sur les frais de justice (le prix varie selon que
le texte est en croate – 50 kunas – ou la traduction – 60 kunas croates).

Source :   https://pravosudje.gov.hr/

CHYPRE

Date d’entrée en vigueur :  30 avril 1973.

Autorité compétente désignée :     Ministère de la justice et de l’ordre public de la République de Chypre.

Adresse :   125, avenue Athalassas, 1461 Nicosie (Nicosie), Chypre.

Prix ​​:   5,00 €.

Source :   http://www.mjpo.gov.cy

DANEMARK

Il convient de noter que cette convention ne s’applique pas au Groenland et aux îles Féroé.

Date d’entrée en vigueur :  29 décembre 2006.

Autorité compétente désignée :     ministère des Affaires étrangères.

Adresse :   Ministère des affaires étrangères, Bureau de légalisation, Asiatisk Plads 2, DK, 1448 Copenhague, Danemark.

Prix ​​:   195 couronnes danoises.

Source :   http://um.dk/da

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Date d’entrée en vigueur :  30 août 2009.

Autorité compétente désignée :

  • Ministère des affaires étrangères et du service diplomatique de la République dominicaine
  • Adjoint au Ministère des Affaires Consulaires et de la Migration

Adresse :   ministère des Affaires étrangères et Pr. Służby Zagranicznej. Indépendance No. 752 Estancia San Geronimo, District National de Saint-Domingue, République Dominicaine.

Prix ​​:   620 pesos dominicains (16 $)

Source :   http://www.mirex.gov.do/

ÉQUATEUR

 Date d’entrée en vigueur :  2 avril 2005

Autorité compétente désignée :   Directeur général de la légalisation du ministère des Affaires étrangères.

Adresse   : Carrion E1-76 i 10 août, Quito, Équateur.

Prix ​​:   20 $.

Source   :   http://www.cancilleria.gob.ec/

Sauveur

Date d’entrée en vigueur :  31 mai 1996.

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires étrangères

Adresse :   ulica El Pedregal, Kancelarii bulwar, Old Cuscatlan, El Salvador

Dîner :   gratuit.

Source   :   https://rree.gob.sv

FIDJI

Date d’entrée en vigueur :  10 octobre 1970.

Autorité compétente désignée :     Secrétaire permanent du Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale.

Adresse :     niveaux 1 et 2, aile sud, complexe Bose Levu Vakaturaga, 87 Queen Elizabeth Drive, PO Box 2220, Government Buildings, Suva, République des Fidji.

Prix ​​:   Il n’y a actuellement aucun frais pour un timbre d’apostille.

Source :   http://www.foreignaffairs.gov.fj

LA FRANCE

Date d’entrée en vigueur :  24 janvier 1965.

Autorité compétente désignée :     « Parquet général près les cours d’appel ».

Adresse :   liste d’adresses.

(https://assets.hcch.net/docs/e7b31b40-450f-42d6-bb53-95e02f8e9976.pdf)

Prix ​​:   gratuit.

FINLANDE

Date d’entrée en vigueur :  26 août 1985.

Organisme compétent déterminé : organismes du     RACS.

Prix ​​:   13,00 €.

Source :   http://www.maistraatti.fi/en/

ALLEMAGNE

Date d’entrée en vigueur :  13 février 1966.

Autorité compétente désignée :

  • Pour les documents fédéraux : Office administratif fédéral (Exception : pour les documents du Tribunal fédéral des brevets et de l’Office allemand des brevets, l’apostille est apposée par le président de l’Office allemand des brevets).
  • Pour les documents officiels allemands : documents des organes administratifs (à l’exception des organes administratifs judiciaires) :
  • Ministères de l’intérieur (services du Sénat), commissaires régionaux, administration régionale ;
  • à Berlin : Autorité nationale de régulation du logement ;
  • en Basse-Saxe : commissariats de Braunschweig, Göttingen, Hanovre, Lüneburg, Oldenburg et Osnabrück ;
  • en Rhénanie-du-Nord-Westphalie : Office de surveillance et de services à Kaiserslautern ;
  • en Saxe : directions d’État à Chemnitz, Dresde et Leipzig ;
  • pour le Land de Saxe-Anhalt : Office administratif de Magdebourg ;
  • en Thuringe : Bureau administratif de l’État à Weimar.
  • Documents des organes de l’administration judiciaire, des tribunaux généraux (tribunaux civils et pénaux) et des notaires   : ministères de la justice (départements du sénat), chefs d’État (tribunaux administratifs).
  • Documents judiciaires, en plus des documents de compétence générale   : ministères de l’intérieur (départements du sénat), commissaires régionaux, administrations régionales, ministères de la justice (départements du sénat), chefs d’État (administratifs) tribunaux.

Prix ​​:   les frais dépendent de la valeur du certificat. Les frais engagés par le demandeur varient d’un minimum de 10 € à un maximum de 130 €. Le tarif moyen est compris entre 10 et 20 euros.

Source :   https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=322

GRÈCE

Date d’entrée en vigueur :  18 mai 1985

Autorité compétente désignée :

  • Autonomie provinciale pour tous les documents délivrés par leurs services/bureaux.
  • Administrations décentralisées pour tous les documents délivrés par :
  1. les services publics de l’État des régions qui n’appartiennent pas à la compétence de l’autonomie des voïvodies ;
  2. Les personnes morales de droit public ;
  3. OMS du 1er degré ;
  4. S’inscrire
  • Pour les documents judiciaires – le tribunal de première instance du lieu où se trouve l’organisme qui les a délivrés.

Adresse:

Administrations décentralisées (   https://assets.hcch.net/docs/cc3ac3f9-737f-4749-95b6-408275d59a76.pdf   )

Tribunaux de première instance (   https://assets.hcch.net/docs/8056af52-3fab-4515-a3fb-2e948f3e0a33.pdf   ).

Prix ​​:   pas de commission.

Source :   https://diavgeia.gov.gr/

HONDURAS

Date d’entrée en vigueur :   30 septembre 2004

Autorité compétente désignée :   Ministre des Affaires étrangères, Secrétaire d’État au Département des Affaires étrangères.

Adresse :   Government Civic Center, President’s House, blvd. Koweït, à côté de la Cour suprême, TEGUSIGALPA, Honduras

Prix ​​:   150,00 Lps (environ 5-6 euros).

Source :   http://www.sre.gob.hn/

INDI

Date d’entrée en vigueur :  14 juillet 2005

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires extérieures, gouvernement de l’Inde.

Adresse :   CPV Division, Patiala House Annexe, Tilak Marg, New Delhi 110001, Inde.

Prix ​​:   50,00 INR.

Source :    http://www.mea.gov.in

IRLANDE

Date d’entrée en vigueur :  9 mars 1999.

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse:

  • Section Consulaire, Département des Affaires Etrangères, Maison du Hainaut, 69 – 71 St. Stephens Green, DUBLIN 2, Irlande
  • Service consulaire, ministère des Affaires étrangères, 1a South Mall, CORK, Irlande

Tarif : Le   tarif pratiqué par le Département pour l’apposition d’un cachet d’apostille est de 20 €. Pour les dossiers d’adoption, qui peuvent contenir jusqu’à 300 pièces, le Département facturera des frais de 50 € par dossier d’adoption.

Source :   https://www.dfa.ie/

ISRAËL

Date d’entrée en vigueur : 14 août   1978.

Autorité compétente désignée :

  • Ministère des affaires étrangères de l’État d’Israël
  • Secrétaires des tribunaux d’instance et fonctionnaires de la fonction publique nommés par le ministre de la justice sur la base de la loi sur les notaires.

Adresse:

  • Ministère des Affaires étrangères, 9 Yitzhak Rabin Blvd., Kiryat Ben-Gurion, JERUSALEM 91035, Israël.
  • Greffiers des tribunaux d’instance et fonctionnaires nommés par le ministre de la Justice en vertu de la loi notariale de 1976, Administration des tribunaux, ul. 22 Kanfei Nesharim, Jérusalem 95464, Israël.

Prix ​​:   35 shekels.

Source :   http://mfa.gov.il

ITALIE

Date d’entrée en vigueur :  11 février 1978.

Autorité compétente désignée :

  • en matière d’actes judiciaires, d’actes d’état civil et d’actes notariés – le procureur près le tribunal du lieu de délivrance des actes ;
  • Pour tous les autres documents administratifs prévus par la Convention, le préfet du territoire, le président de la région Val d’Aoste et le représentant gouvernemental des provinces de Trente et de Bolzano.

Adresse :   dans tous les cas, l’adresse se trouve sur le lien :   https://www.giustizia.it/giustizia/it/mg_4.wp?facetNode_1=3_2&selectedNode=3_2_13

JAPON

Date d’entrée en vigueur :  27 juillet 1970.

Autorité compétente désignée :  ministère des Affaires étrangères, Tokyo.  

Adresse :   Kasumigaseki 2-2-1, Chiyoda-ku, TOKIO 100-8919, Japon.

Prix ​​:   pas de commission.

Source :   http://www.mofa.go.jp

LIBÉRIA

Date d’entrée en vigueur :  8 février 1996.

Autorité compétente désignée :

  • ministre des affaires étrangères, adjoints et adjoints du ministre ;
  • ministre de la justice, adjoints et adjoints du ministre ;
  • greffier et greffier(s) adjoint(s) de la Cour suprême et du tribunal de district ;
  • Greffiers et adjoints du Conservateur de la Société ;
  • Le commissaire et les sous-commissaires aux affaires maritimes ou leurs délégués spéciaux.

Adresse :   Ministère des affaires étrangères, Capitol Hill, Monrovia, République du Libéria.

Source :   http://www.mofa.gov.lr

LIECHTENSTEIN

Date d’entrée en vigueur :  17 septembre 1972

Autorité compétente désignée :   Cabinet du Gouvernement Princier.

Adresse :   Bureau du gouvernement du gouvernement princier, Bâtiments gouvernementaux, 9490 Vaduz, Liechtenstein.

Prix ​​:   30 francs suisses pour une apostille (env. 20,00 EUR)

Source :   https://www.llv.li

LUXEMBOURG

Date d’entrée en vigueur : 3 juin   1979.

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse :   Ministère des Affaires étrangères et européennes (Service des passeports et visas et Service des légalisations), 43 boulevard Roosevelt, L-2450 LUXEMBOURG

Prix ​​:   20,00 €.

Source :   http://www.mae.lu/

MALAWI

Date d’entrée en vigueur :  2 décembre 1967.

Autorité compétente désignée :

  • procureur général ou avocat général ;
  • secrétaire permanent du ministère du gouvernement;
  • secrétaire de la Cour suprême;
  • Secrétaire général;
  • agent d’état;
  • notaire;
  • juge résident.

Adresse:

  • Procureur général ou procureur général, procureur général et secrétaire à la justice, siège du ministère de la Justice, Capital Hill, Private Bag 333, Lilongwe 3, Malawi.
  • Registraire général   ,   Fatima Arcade, Haile Sellaisie Road, PO Box 100, Blantyre, Malawi.

Source :   http://www.sdnp.org.mw

MALTE

Date d’entrée en vigueur :   03.03.1968.

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse :   Palazzo Parisio, Merchants Street, VALLETTA CMR 02, Malte

Coût :   20 euros (commercial), 12 euros (non commercial).

Source :   https://foreignaffairs.gov.mt

ILES MARSHALL

Date d’entrée en vigueur : 14 août   1992.

Autorité compétente désignée :

  • Ministre des Affaires étrangères des Îles Marshall,
  • Procureur général et par intérim procureur général,
  • secrétaire et secrétaire adjoint de la Cour suprême,
  • Registraires et registraires adjoints des sociétés,
  • Administrateur maritime et ses agents spéciaux
  • Le commissaire et les sous-commissaires aux affaires maritimes ou leurs agents spéciaux.

Source :   https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=373

MEXIQUE

Date d’entrée en vigueur : 14 août   1995.

Autorité compétente désignée :  elles se répartissent en deux catégories :  

  1. Apostille sur les documents fédéraux   (Direction de la coordination politique avec les attributions de la
    sous-direction de l’enregistrement et du contrôle syndical)
  2. Apostille sur les documents de l’État (   32 organismes compétents sont autorisés à apposer une apostille sur les documents de l’État ; plus de détails –   https://assets.hcch.net/upload/auth12contact_mx.pdf   )

Prix ​​:   710 pesos mexicains Apostille pour les documents fédéraux.

Source :   http://dicoppu.segob.gob.mx/

MONACO

Date d’entrée en vigueur :   31 décembre 2002.

Autorité compétente désignée :   Département des services juridiques.

Adresse :   Direction des Services Judiciaires, Palais de Justice, 5, Rue Colonel Bellando de Castro, 98 000 MONACO, BP 513, MC 98015 Monaco Cedex.

Prix ​​:   5 €

Source :   http://service-public-particuliers.gouv.mc/Justice/Documents-et-demarches-judiciaires/Apostille-Direction

-Services-Tribunaux / Apostille sur un document

NAMIBIE

Date d’entrée en vigueur :  30 janvier 2001.

Autorité compétente désignée :

  • Greffier de la Cour suprême et de la Cour suprême de Namibie
  • Ministère de la Justice (Secrétaire permanent)

Adresse:

  • Greffier de la Cour suprême de Namibie,   Supreme Court Building, Luderitz Street, Private Bag, 13179, WINDHOOK, Namibie.
  • Ministère de la Justice, Justice Building, Independence Avenue, 3rd Floor, Private Bag 13302, WINDHOOK, Namibie.

Prix ​​:   pas de commission.

PAYS-BAS

Date d’entrée en vigueur :  8 octobre 1965.

Autorité compétente désignée :   tribunaux de district.

Adresse :   Pour trouver le plus proche, vous pouvez utiliser ce lien (   https://www.rechtspraak.nl/Organisatie-en-contact/Organisatie/Rechtbanken/   )

Prix ​​:   20 euros pour une apostille.

Source :   https://www.rechtspraak.nl

NOUVELLE-ZÉLANDE

(Ne s’applique pas aux Tokélaou)

Date d’entrée en vigueur :  22 novembre 2001.

Autorité compétente désignée :    UBS, service d’authentification.

Adresse:

  • Courier and Community Service   , Authentication Unit, 120 Victoria Street, Te Aro, Wellington 6011, Nouvelle-Zélande.
  • Courrier standard,   Unité d’authentification, PO Box 805, Wellington 6140, Nouvelle-Zélande.

Prix :   32 $ NZ par Apostille et 15 $ pour chaque Apostille supplémentaire émise pour des documents soumis en même temps. Une apostille peut contenir n’importe quel nombre de documents émis par une autorité.

Source :   https://www.govt.nz/browse/nz-passports-and-citizenship/proving-and-protecting-your-identity/use-your-nz-documents-overseas/verify-an-apostille/

NORVÈGE

Date d’entrée en vigueur :  29 juillet 1983.

Autorité compétente désignée :

  • Gouverneurs de comté.
  • Ministère royal norvégien des Affaires étrangères.

Adresse :    Ministère des Affaires étrangères, 7. juni-plassen / Victoria Terrasse, PO Box 8114 Dep., 0032 Oslo, Norvège.

Prix ​​:   pas de commission.

Source :   https://www.regjeringen.no

 POSSÉDER

Date d’entrée en vigueur :   30/01/2012.

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires étrangères (département consulaire).

Adresse :   PO Box 252, 113 Mascate, Sultanat d’Oman.

PANAMA

Date d’entrée en vigueur :  4 août 1991.

Autorité compétente désignée : 

  • S’il s’agit de documents autorisés par des organes judiciaires ou des fonctionnaires compétents, le secrétaire de la Cour suprême ou ses adjoints.
  • Pour les actes dressés par un notaire public ou les actes sous seing privé certifiés par un notaire public, les fonctionnaires du département administratif du ministère de la Justice.
  • Dans le cas d’autres documents délivrés par tout organe de l’administration centrale, tout organe autonome ou semi-autonome, organe municipal ou de police ou le ministère des Affaires publiques – fonctionnaires du Département consulaire et de légalisation du ministère des Affaires étrangères.
  • Pour tous les autres actes publics, n’importe laquelle des trois procédures précédentes est autorisée.

Prix ​​€ :

  • Greffier de la Cour suprême – Sans frais.
  • Département des services administratifs du ministère de la Justice – 2 balboas (équivalent à 2 dollars).
  • Département consulaire et de légalisation du ministère des Affaires étrangères – 2 balboas (équivalent à 2 $).

Source :   https://www.mire.gob.pa

PARAGUAY

Date d’entrée en vigueur :  30 août 2014.

Autorité compétente désignée :  Ministère des affaires étrangères, Direction générale des affaires consulaires.  

Adresse :   Ministère des affaires étrangères, Département de l’authentification, 14 mai e / Star and Palm, Asuncion – Paraguay.

Dîner :   40312 guarani ± 33 USD.

Source :   http://www2.mre.gov.py/

PÉROU

Date d’entrée en vigueur :   30 septembre 2010.

Autorité compétente désignée :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse :   Ministère des Affaires étrangères du Pérou © 2017, Jirón Lamp 545, Lima 1, Pérou

Prix ​​:   6,70 €.

Source :   http://www.rree.gob.pe

LE PORTUGAL

Date d’entrée en vigueur :  4 février 1969.

Autorité compétente désignée :

  • procureur général de la République ;
  • Procureurs généraux au nom de Porto, Coimbra et Évora et procureurs généraux adjoints avec des représentants de la République des régions autonomes de Madère et des Açores.

Adresse :   Procureur général de la République, adresse : Rua da, Escola Politécnica, 140, 1269-103 Lisbonne, Portugal.

Prix ​​:   10,20 €.

Source :   http://www.ministeriopublico.pt/

SAMOA

Date d’entrée en vigueur :  13 septembre 1999.

Autorité compétente désignée :    directeur général du ministère des Affaires étrangères et du Commerce.

Adresse :   Ministère des affaires étrangères et du commerce, PO Box L1859, Apia, Samoa.

SAINT MARIN

Date d’entrée en vigueur :  13 février 1995.

Autorité compétente désignée :   Ministre des affaires étrangères.

Adresse :   Bureau d’enregistrement et conservatoire, Via 28 Luglio, 196, 47893, République de Saint-Marin.

Prix ​​:   5,00 €.

Source :   http://www.esteri.sm

SESELE

Date d’entrée en vigueur :  31 mars 1979.

Autorité compétente désignée : 

  • le ministre des affaires étrangères ou toute personne désignée et officiellement autorisée par lui ;
  • Le procureur général ou toute personne désignée et officiellement autorisée par lui ;
  • Secrétaire du Cabinet des Ministres ;
  • Secrétaire de la Cour Suprême.

Adresse :   Ministère des Affaires étrangères, PO Box 656, ‘Maison Quéau de Quinssy, Mont Fleuri, Mahé
République des Seychelles

SLOVAQUIE

Date d’entrée en vigueur :  17 février 2002.

Autorité compétente désignée :

  • Tous les tribunaux de district (« Krajský súd ») pour : (a) les documents officiels délivrés ou certifiés par les tribunaux de district, les notaires ou les cours de justice relevant de leur compétence territoriale ; b) traductions faites par des traducteurs officiels (par position) ou opinions émises par des experts officiels;
  • Le ministère de la Justice de la République slovaque (« Ministerstvo svetrenosti Slovenskej republiky ») pour tous les documents émanant d’autorités judiciaires autres que celles mentionnées ci-dessus (c’est-à-dire les documents émanant de tribunaux autres que les tribunaux de district).
  • Le ministère de l’Intérieur de la République slovaque (« Ministerstvo vnútra Slovenskej republiky ») pour les documents publics délivrés par les organes relevant de sa juridiction, à l’exception des documents spécifiés dans la clause ci-dessous ;
  • Le ministère de l’Éducation de la République slovaque (« Ministerstvo školstosta Slovenskej republiky ») pour les documents publics délivrés par les autorités relevant de sa juridiction ;
  • Ministère de la Santé de la République slovaque (Ministerstvo zdravodníctva Slovenskej republiky) pour les documents officiels délivrés par les organismes relevant de sa compétence ;

Le ministère de la Défense de la République slovaque (« Ministerstvo obrany Slovenskej republiky ») pour

  • documents d’organismes subordonnés ;
  • Bureau de district (obvodný úrad) pour : a) les extraits d’actes de naissance, de décès et de mariage (matrika), à l’exception des décisions judiciaires relatives à l’état civil ; b) les documents délivrés par les organes autonomes de l’autonomie locale ;
  • Le ministère des Affaires étrangères de la République slovaque (« Ministerstvo zahranných večí Slovenskej republiky ») pour tous les autres documents officiels délivrés en République slovaque, non énumérés ci-dessus.

Prix ​​€ :

  • Ministère de la Justice : 10 euros ;
  • Ministère de la Santé : 10 euros ;
  • Ministère de l’Intérieur : 10 euros ;
  • Ministère de l’Education, de la Science, de la Recherche et des Sports : 10 euros ;
  • Ministère de la Défense : 10 euros ;

Ministère des Affaires étrangères : 20 euros.

SLOVÉNIE

Date d’entrée en vigueur :  24 janvier 1965.

Autorité compétente désignée :

  • Ministère de la justice de la République de Slovénie (vérifier les signatures et les sceaux des notaires, des juges de district et des interprètes judiciaires sur les documents officiels) ;
  • Tribunaux de district en Slovénie (pour l’authentification des signatures et des sceaux des notaires, des candidats au notariat, des juges (à l’exception des juges de district), des institutions publiques, des organisations et des personnes physiques exerçant l’autorité de l’État et des personnes morales sur les documents officiels – s’applique à tous les tribunaux de district en Slovénie ).

Prix ​​€ :

  • Le ministère de la Justice perçoit des frais administratifs pour l’apposition d’une apostille sur les documents officiels conformément à la loi sur les frais administratifs. Les frais administratifs pour chaque apostille s’élèvent à 3,00 EUR.
  • Les tribunaux de district de Slovénie, en tant qu’autorités judiciaires, sont liés par la loi sur les frais de justice, qui prévoit des frais de 2,46 EUR par apostille si l’acte authentique est rédigé en slovène et de 5,00 EUR si l’acte authentique est rédigé dans une langue étrangère.

Source :   http://www.arhiv.mp.gov.si

ESPAGNE

Date d’entrée en vigueur :  25 septembre 1978.

Autorité compétente désignée :   1. Documents réglementaires :

  • Secrétaires de l’administration des tribunaux de grande instance
  • Chef de Département du Ministère de la Justice
  • Chefs territoriaux de l’administration territoriale

Doyens des écoles notariales.

  1. Documents judiciaires :
  • Secrétaires de l’administration des tribunaux de grande instance
  • Chef de Département du Ministère de la Justice
  • Chefs territoriaux des administrations territoriales.
  1. Actes notariés : les doyens des collèges de notaires ou leurs adjoints, conformément à la loi, ou avec les notaires qu’ils peuvent déléguer, quel que soit le lieu d’établissement de ces actes en Espagne.
  2. Documents délivrés par des juridictions supérieures : dans le cas de documents délivrés par un tribunal spécifique ou par leurs représentants légaux, ainsi que par des fonctionnaires qui peuvent être autorisés par ce dernier, seul le secrétaire administratif (Secretario de Gobierno) du tribunal concerné est compétent .
  3. Documents officiels: au choix du citoyen, sous forme papier et électronique, par l’un des organismes spécifiés à la p. 1 ci-dessus.

Prix ​​€ :

Les tribunaux supérieurs et le ministère de la Justice ne facturent pas l’apostille.

L’ordre professionnel des notaires facture entre 3,50 et 7,50 euros.

AFRIQUE DU SUD

Date d’entrée en vigueur :  30 avril 1995.

Autorité compétente désignée :

  • Tout juge ou juge supplémentaire ;
  • Tout greffier ou greffier adjoint de la Cour suprême d’Afrique du Sud ;
  • Toute personne nommée par le directeur général : Justice ;
  • Directeur général : relations internationales et coopération.

Dîner :   gratuit.

Source :   http://www.dirco.gov.za/

LA SUÈDE

Date d’entrée en vigueur :  1er mai 1999.

Autorité compétente désignée :   tous les notaires.

Prix ​​:   250 couronnes tchèques (env. 27 euros).

LA SUISSE

Date d’entrée en vigueur :  11 mars 1973.

Autorité compétente désignée : 

Adresse :   Le lien ci-dessous contient une liste des autorités ci-dessus et leurs adresses https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=349

Prix ​​:   Les prix varient généralement de 15 à 30 francs suisses (environ 10-20 euros).

DINDE

Date d’entrée en vigueur :  29 septembre 1985.

Autorité compétente désignée :

Documents administratifs : a) dans les voïvodies : voïvode, chef de district, secrétaire général ;

  1. b) dans les villes : Chef de département.

Documents judiciaires : Présidiums des commissions judiciaires, où se trouvent les juridictions pénales supérieures

Prix ​​:   pas de commission.

Source :   http://www.adalet.gov.tr/

 ROYAUME-UNI

(Ne s’applique pas aux pays qui ont quitté le Royaume-Uni et n’ont pas signé la Convention)

Date d’entrée en vigueur :  24 janvier 1965.

Autorité compétente désignée :

  • ministère des Affaires étrangères et des Affaires du Commonwealth ;
  • Bureau de légalisation.

Adresse :   The Legalization Office, Foreign and Commonwealth Office, PO Box 6255, Milton Keynes MK10 1XX, Wielka Brytania.

Prix ​​€ :

  • Les entreprises et les membres du public paient 30 £ pour une apostille.

Service premium au centre de Londres

  • : 75 £ par document.

Source :   https://www.gov.uk/get-document-legalised

ÉTATS UNIS

Date d’entrée en vigueur :  15 octobre 1981.

Autorité compétente désignée :

  • Aux États-Unis d’Amérique, il existe trois niveaux d’autorités habilitées à émettre des apostilles.
  • Le Département d’État américain, Bureau des affaires consulaires, Services des passeports, Division des dossiers de mariage appose une apostille sur les rapports consulaires de naissances, de décès et de mariages de citoyens américains à l’étranger, ainsi que sur les certificats de naissance et de décès initialement émis par le canal de Panama Gouvernement de zone en 1904. – 1979 année.
  • Les fonctionnaires et les greffiers adjoints des tribunaux fédéraux américains sont autorisés à apposer une apostille sur les documents délivrés par ces tribunaux. De plus, le ministère américain de la Justice peut authentifier un sceau de la Cour fédérale, et l’autorité d’authentification du département d’État américain apposera l’apostille sur le sceau.
  • Les documents officiels délivrés par les États américains, le district de Columbia et d’autres juridictions américaines peuvent être apostillés par les autorités autorisées dans chaque juridiction, généralement par l’intermédiaire du bureau du secrétaire d’État.

Cependant, chaque État a ses propres particularités et sa propre procédure d’apostille.

Prix ​​€ :

  • Le Bureau d’authentification du Département d’État des États-Unis facture des frais de 8,00 $ par document.
  • Le département d’État des États-Unis, les services des passeports et le registre de l’état civil ne facturent pas de frais pour l’apposition d’une apostille sur un document portant le cachet de l’ambassade ou du consulat des États-Unis.
  • Les frais facturés dans les différents États américains varient de 3 $ à 20 $.

Source :   informations complémentaires :   https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=353

URUGUAY

Date d’entrée en vigueur :  14 octobre 2012.

Autorité compétente désignée :   Direction générale des affaires consulaires.

Adresse :   str. Colonia 1206, Montevideo, Uruguay.

Prix ​​:   392 pesos uruguayens.

Source :   http://www.mrree.gub.uy

VANUATU

Date d’entrée en vigueur :  30 juillet 1980.

Autorité compétente désignée :

  • Département des affaires étrangères;
  • Commission des services financiers de Vanuatu pour les documents publics relevant de sa compétence.

Adresse :   Centre des services financiers, rue Bougainville, PMB No. 9023, Port-Vila, Vanuatu.

Prix ​​:   Document recto 50 $ ; document recto verso 100 $; et pour une copie du certificat d’une valeur de 25 USD (Apostille d’un document identique / même autorité émettrice).

Source :    http://www.vfsc.vu/

 

 Erreurs courantes dans les documents légalisés à l’étranger et comment les éviter :

  1. La feuille portant le cachet « Apostille » n’est pas jointe au document.
    Habituellement, le cachet « Apostille » sera sur un espace libre dans le document ou au verso. Cependant, il peut arriver que l’apostille soit apposée sur une feuille distincte du document. Dans ce cas, il est nécessaire de s’assurer que le fonctionnaire apposant l’apostille a scellé la feuille d’apostille et le document lui-même pour éviter les cas de séparation. Le nombre de pages fermées est confirmé par la signature du fonctionnaire qui a apposé l’apostille.
  2. Erreurs de traduction.
    Pour résoudre ce problème, nous vous conseillons de ne pas traduire les documents à l’étranger, mais de les traduire directement en Ukraine. Cela ne prendra pas beaucoup de temps, mais cela facilitera grandement l’utilisation des documents en Ukraine et réduira le risque d’identifier des erreurs au stade du traitement de l’information.
  3. Utilisation en Ukraine d’un document légalisé par légalisation consulaire pour un autre pays.
    Veuillez noter que même si le document est légalisé par légalisation consulaire et est utilisé dans le pays de destination, il ne peut pas être utilisé en Ukraine, car le pays dans lequel le document sera utilisé est clairement indiqué dans la procédure de légalisation consulaire du document. .

 

Foire aux questions des étrangers

  1. Est-il possible de légaliser un document d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine ?
    Oui, cela peut être   fait à la mission diplomatique d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine avec une légalisation supplémentaire au ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine. Cependant, il convient de noter que tous les pays n’ont pas de missions diplomatiques en Ukraine. De plus, toutes les missions diplomatiques ne peuvent pas remplir une telle fonction sur le territoire de l’Ukraine. Pour plus d’informations sur chaque pays, contactez l’ambassade ou le consulat du pays étranger en question.
  2. Puis-je certifier plusieurs documents avec un seul cachet Apostille en même temps ?
    Non, vous ne pouvez pas   . Le cachet Apostille est apposé sur un seul document. Le fait est que deux ou plusieurs documents ne peuvent pas être apposés avec un seul cachet Apostille, même s’ils ont été émis par le même organisme ou fonctionnaire autorisé. Comme le montre notre expérience, même si un organisme d’État étranger ou ses apostilles officielles plusieurs documents avec un seul cachet, ces documents ne seront en aucun cas valables sur le territoire de l’Ukraine.
  3. Quels documents sont légalisés ?
    Documents officiels, à savoir : certificats ; les documents délivrés par les autorités de l’État et leurs fonctionnaires, les organes de l’autonomie locale et leurs fonctionnaires ; documents judiciaires; Les documents scolaires et autres documents  sont soumis à légalisation après leur notarisation.
    Toutefois, les documents commerciaux ou douaniers ; originaux/copies de passeports, carnets de travail, permis de conduire ;  Les actes juridiques normatifs, ainsi que les documents qui contredisent la législation de l’Ukraine ou émis au-delà de l’autorité des fonctionnaires ou des organes, ne sont pas soumis à la légalisation .
  4. Quoi de mieux pour légaliser : originaux ou copies notariées de documents ?
    La légalisation peut être effectuée à la fois pour les originaux et, dans certains cas, pour les copies notariées de documents officiels. Cependant, la législation ukrainienne exige souvent la présentation de documents originaux. Par conséquent, nous vous recommandons de légaliser uniquement le document original.
  5. Vers qui puis-je m’adresser pour la légalisation de documents à utiliser en Ukraine ? Le consulat ukrainien peut-il le faire ?
    Non, les institutions diplomatiques ukrainiennes ne légalisent pas les documents délivrés par des organismes étrangers pour une utilisation en Ukraine. De plus, quant au cachet « Apostille », comme déjà mentionné, il est apposé par les autorités compétentes du pays étranger dans lequel un tel document a été délivré. Si nous parlons de légalisation consulaire, les institutions diplomatiques ukrainiennes à l’étranger n’effectuent que la dernière étape de cette légalisation, mais n’ont pas le droit de légaliser le document de manière indépendante.

[contact-form-7 404 "Not Found"]