APOSTILLE ET LÉGALISATION CONSULAIRE DE DOCUMENTS À UTILISER EN UKRAINE ET LÉGALISATION DE DOCUMENTS UKRAINIENS

Україна стає все більш привабливою для іноземних інвестицій, трудової міграції та навчання. Разом з тим, у іноземців часто виникають проблеми з використанням документів, які були видані відповідним органом іноземної держави, на території України. Зокрема, виникає потреба засвідчити факт того, що документ оформлений належним чином та підписаний посадовою особою, яка мала на це повноваження.

L’Ukraine devient de plus en plus attrayante pour les investissements étrangers, la migration de main-d’œuvre et la formation. Dans le même temps, les étrangers ont souvent des problèmes avec l’utilisation de documents délivrés par l’organisme compétent d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine. En particulier, il est nécessaire de certifier le fait que le document est correctement établi et signé par un fonctionnaire habilité à le faire.

La procédure de confirmation de l’authenticité des documents officiels originaux ou de certification de l’authenticité des signatures des fonctionnaires autorisés, ainsi que de l’authenticité des empreintes des timbres et sceaux utilisés pour sceller le document est appelée légalisation . Comme le montre la pratique, dans trois cas sur cinq, les étrangers apprennent la nécessité d’une légalisation déjà après avoir essayé d’utiliser ce document sur le territoire ukrainien. Par conséquent, afin d’éviter de telles situations, dans cet article, nous analyserons en détail la procédure de légalisation des documents. Si des questions se posent, nos avocats se feront un plaisir de vous aider à les résoudre.

Commander un appel

LA LÉGALISATION DES DOCUMENTS UKRAINIENS COUVRE LES CATÉGORIES SUIVANTES

  1. Légalisation consulaire
  2. Apostillation (pose du cachet « Apostille »), autrement dit, légalisation simplifiée.

Ces procédures sont menées dans le même but, mais diffèrent considérablement les unes des autres. Ci-dessous, nous allons présenter et analyser les différences entre ces procédures.

 Légalisation consulaire

  • Ce processus est assez compliqué, car il faut s’adresser à plusieurs autorités.
  • La procédure de légalisation consulaire des documents dépend du type de document et du pays dans lequel ce document sera utilisé.
  • Un document ainsi légalisé n’est valable que sur le territoire du pays pour lequel la légalisation consulaire a été effectuée .
  • Pour la légalisation consulaire des documents, il est nécessaire de fournir le document original ou sa copie notariée.

Commander un appel

Apostille

  • L’estampillage « Apostille » est une méthode simplifiée de légalisation des documents étrangers.
  • Cette procédure n’est utilisée que dans les pays membres de la Convention de La Haye de 1961.
  • Contrairement à la légalisation consulaire, la procédure d’apostille nécessite beaucoup moins de temps, car vous n’avez besoin de contacter qu’une seule autorité .
  • Les documents officiels sont certifiés par un cachet spécial « Apostille », qui est apposé par l’organisme compétent du pays étranger dans lequel le document a été délivré.
  • De plus, les documents apostillés peuvent être utilisés non seulement dans un pays, mais dans tous les États membres de la Convention de La Haye .
  • « Apostille » est apposée sur l’original du document, sa copie notariée ou peut être émise en annexe à celui-ci.

Commander un appel

QUELS PAYS N’EXIGENT PAS D’APOSTILLE ?

Il existe des cas où la légalisation des documents pour leur utilisation à l’étranger n’est pas du tout requise . Nous parlons des pays membres de la Convention de Minsk, qui a aboli l’exigence de légalisation des documents dans les relations entre les participants à l’accord. C’est pourquoi, pour utiliser les documents officiels de ces États sur le territoire de l’Ukraine, il suffit de les traduire en ukrainien et de faire notarier une telle traduction.

LES ÉTATS MEMBRES DE LA CONVENTION DE MINSK

  1. Azerbaïdjan
  2. Arménie
  3. Biélorussie
  4. Bulgarie
  5. Macédoine
  6. Hongrie
  7. Géorgie (à l’exception de la République autonome d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud)
  8. Kazakhstan
  9. Kirghizistan
  10. Lettonie
  11. Lituanie
  12. Mongolie
  13. Pologne
  14. République de Moldavie
  15. Russie
  16. Roumanie
  17. Serbie
  18. Tadjikistan
  19. Ouzbékistan
  20. République tchèque
  21. Estonie

Commander un appel

LÉGALISATION CONSULAIRE ET APOSTILLATION DE DOCUMENTS EN UKRAINE POUR LEUR UTILISATION À L’ÉTRANGER

Légalisation consulaire

Documents non soumis à légalisation :

  •  des documents qui contredisent la législation de l’Ukraine, peuvent nuire aux intérêts de l’Ukraine ou empiéter sur l’honneur et la dignité des citoyens ;
  • originaux ou toutes copies de passeports, billets militaires, carnets de travail, documents de correspondance, permis de port d’armes, certificats d’immatriculation des véhicules (passeports techniques), permis de conduire, carte d’identité, actes juridiques ;
  • documents délivrés par des organismes et des fonctionnaires dépassant leur autorité.

Documents à légaliser :

  • Originaux : extraits d’enregistrement des actes de l’état civil ; certificat des autorités d’enregistrement de l’état civil ; documents sur l’éducation – diplômes et extraits d’informations sur les crédits (modèle international), certificats de formation spécialisée en médecine, diplômes de candidat et de docteur; les certificats d’archives délivrés par les divisions d’archives du Comité des archives d’État d’Ukraine et les archives départementales ;
  • Autres documents officiels (par exemple, documents à caractère commercial, tels que les certificats d’enregistrement d’entreprise ou les certificats de qualité des produits, etc.) après légalisation de leurs copies et enregistrement par le ministère de la Justice de l’Ukraine.

Procédure de légalisation consulaire selon le type de document :

  • Les documents délivrés par les autorités d’enregistrement de l’état civil doivent d’abord être certifiés par les départements régionaux de la justice de la région où ils ont été délivrés, le département de la justice de la République de Crimée, les départements municipaux de la justice des villes de Kiev et de Sébastopol, puis par le Département du service consulaire du Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine.
  • Pour la légalisation des documents sur l’éducation internationale , il est nécessaire de présenter une lettre d’appel de l’établissement d’enseignement supérieur qui a délivré les documents. Une telle lettre d’appel doit être dûment certifiée par le ministère dont relève l’établissement d’enseignement concerné. En outre, un tel document est légalisé au Département du service consulaire du Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine.
  • Les certificats d’archives sont immédiatement envoyés au Département des services consulaires du Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine, qui certifie la signature d’un fonctionnaire du Comité des archives d’État de l’Ukraine.
  • Les documents à caractère commercial doivent d’abord être certifiés par la Chambre de commerce et d’industrie d’Ukraine, puis légalisés au Département du service consulaire du Ministère des affaires étrangères d’Ukraine.

La dernière étape de légalisation de tout document est sa certification auprès de la mission diplomatique du pays où un tel document sera utilisé.

Apostille

Documents non soumis à apostillation :

  • les documents délivrés par les institutions diplomatiques étrangères de l’Ukraine ;
  • les documents administratifs directement liés aux opérations commerciales ou douanières ;
  • originaux des passeports, billets militaires, relevés d’emploi, cartes d’identité, etc. ;
  • actes juridiques normatifs.

Documents à apostiller :

Le cachet Apostille est apposé sur les documents officiels délivrés sur le territoire de l’Ukraine et destinés à être utilisés à l’étranger, à savoir :

  • sur les documents des autorités judiciaires de l’Ukraine ;
  • sur les documents du bureau du procureur de l’Ukraine, des organes de justice ;
  • sur les documents administratifs ;
  • sur les documents concernant l’éducation et les titres académiques ;
  • sur les actes dressés par les notaires publics et privés ;
  • sur les certificats officiels d’enregistrement d’un document ou d’un fait qui existait à une certaine date.

L’ordre d’apostille dépend de l’autorité délivrant le document :

  • Les diplômes, certificats, certificats d’établissements d’enseignement, programmes d’études et autres documents délivrés par des établissements d’enseignement ou d’autres organismes publics, entreprises, institutions et organisations liés au domaine de l’éducation et des sciences sont apostillés par le ministère de l’Éducation et des Sciences de l’Ukraine .
  • Cachet « Apostille » pour les certificats délivrés par les organismes publics d’enregistrement des actes d’état civil, les extraits du registre national des actes d’état civil des citoyens, les documents certifiés par les notaires, les décisions de justice et autres documents délivrés par les autorités judiciaires, les tribunaux, ainsi que les documents tirés par les notaires de l’Ukraine est nommé par le ministère de la Justice de l’Ukraine.
  • Le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine apostille tous les autres types de documents.

Commander un appel

LÉGALISATION CONSULAIRE ET APOSTILLATION DE DOCUMENTS À L’ÉTRANGER POUR LEUR UTILISATION EN UKRAINE

Légalisation consulaire

En général, la procédure de légalisation consulaire à l’étranger se déroule selon un principe similaire à celui de l’Ukraine. Cependant, le fait est important que dans chaque pays spécifique, et parfois même dans chaque unité administrative-territoriale (province, état, autonomie, etc.), il existe son propre système unique d’organes gouvernementaux, qui diffèrent entre eux par leurs pouvoirs et leur statut. . Tout cela, ainsi que le type de document et l’autorité qui l’a délivré, influencent largement où vous devez vous adresser pour la légalisation consulaire. C’est-à-dire que si, dans un pays, le document est d’abord certifié par l’organisme qui l’a délivré, puis par le ministère des Affaires étrangères, dans un autre pays, la légalisation consulaire peut être effectuée d’abord par des organes judiciaires, des notaires, des préfectures,

Dans tous les cas, la dernière étape de la légalisation consulaire des documents à l’étranger destinés à être utilisés en Ukraine est leur légalisation auprès de la mission diplomatique de l’Ukraine.

La légalisation consulaire est obligatoire pour les pays suivants :Algérie, Angola, Afghanistan, Bangladesh, Bahreïn, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Bhoutan, Vatican, Gabon, Haïti, Guyane, Gambie, Ghana, Guatemala, Guinée, Guinée-Bissau, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Yémen, Zambie, Sahara occidental, Zimbabwe, Indonésie, Irak, Jordanie, Cambodge, Cameroun, Canada, Qatar, Kenya, Kiribati, Comores, Congo, République démocratique du Congo, Kosovo, Côte d’Ivoire, Koweït, Laos, Liban, Libye, Mauritanie , Madagascar, Malaisie, Mali, Maldives, Maroc, États fédérés de Micronésie, Mozambique, Myanmar, Nauru, Népal, Niger, Nigéria, Nicaragua, Émirats arabes unis, Pakistan, Palaos, Palestine, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Rwanda, Arabie saoudite Arabie, Sénégal, Singapour, Îles Salomon, Somalie, Soudan, Sierra Leone, Thaïlande, Tanzanie, Togo, Tuvalu, Tunisie, Ouganda, Uruguay, Philippines,République centrafricaine, Tchad, Chili, Sri Lanka, Jamaïque.

Apostille

Les organismes auxquels vous devez vous adresser, le coût et les conditions d’apostillation des documents dans chaque pays participant à la Convention de La Haye sont différents. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations nécessaires sur la procédure d’apostille dans chacun des États membres de la Convention.

 ALBANIE

Date d’entrée en vigueur : 05/09/2004.

Les autorités compétentes et les personnes autorisées ont été identifiées :   le service consulaire du ministère des Affaires étrangères.

Adresse : Bureau consulaire du Ministère des affaires étrangères, Bowl Djerj Fishta, n° 6 1000 Tirana, Albanie.

Coût : Documents albanais : 200 lek (± 1,6 €), documents étrangers : littéralement « réciprocité » (c’est-à-dire par accord des parties) ;

ANDORRE

Date d’entrée en vigueur : 31/12/1996.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Ministre des Affaires étrangères,
  • Coordinateur des affaires bilatérales et consulaires,
  • Directeur des Affaires Multilatérales et de la Coopération,
  • Chef du département des questions générales et juridiques.

Adresse : C / Prat de la Creu 62-64, AD500 Andorre-la-Vieille.

Prix ​​: 8,58 €.

ANTIGUA-ET-BARBUDA

Date d’entrée en vigueur : 01.11.1981.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :  Greffier de la Haute Cour d’Antigua-et-Barbuda.

Adresse : Cour suprême, High Street, Parliament Drive, St. John’s, Antigua.

ARGENTINE

Date d’entrée en vigueur : 18.02.1988.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées : ministère des Affaires étrangères de l’Argentine (Le ministère des Affaires étrangères de l’Argentine a signé un accord avec la Commission notariale fédérale, selon lequel diverses autorités notariales de l’Argentine ont été autorisées à authentifier les signatures lors de l’émission d’apostilles.)

Adresse : Ministère des affaires étrangères et de la culture, Esmeralda 1212, C1007ABR, Buenos Aires, Chine.

Coût : 39 $, les organismes notariés facturent des frais maximum de 69 $.

Source : http://www.mrecic.gov.ar/

AUSTRALIE

Date d’entrée en vigueur : 16.03.1995.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Secrétaire du Département des affaires étrangères et du commerce du Commonwealth d’Australie.
  • Ambassades d’Australie,
  • Commissions plus élevées et
  • consulat (à l’exception des institutions consulaires placées sous la direction du consul honoraire).

Adresse : RG Casey Building, John McEwen Crescent, Barton, ACT 0221, Australie

Coût : 80 AUD.

Adresse : http://dfat.gov.au/about-us/our-locations/missions/Pages/our-embassies-and-consulates-overseas.aspx

L’AUTRICHE

Date d’entrée en vigueur : 13.01.1968.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

Ministère fédéral de l’Europe, de l’Intégration et des Affaires étrangères concernant tous les documents délivrés par :

  • Par le Président ou le Bureau du Président, le Président du Conseil national, le Président du Conseil fédéral ou le Bureau administratif du Parlement,
  • le gouvernement fédéral,
  • ministère fédéral,
  • Cour constitutionnelle ou Cour administrative,
  • la Cour suprême, la Cour suprême des cartels près la Cour suprême, la Commission suprême pour la restauration près la Cour suprême, la Commission suprême pour la restitution près la Cour suprême ou
  • Cour des comptes.

Ainsi que les ambassades et consulats d’Autriche (à l’exception du consulat général honoraire) et, dans certains cas, les gouverneurs de province et les gouvernements provinciaux.

Adresse : Ministère fédéral de l’Europe, de l’Intégration et des Affaires étrangères Minoritenplatz 8A – 1014, Відень.

Coût : Séances devant les tribunaux régionaux (actes judiciaires et notariés) : 13,70 euros, séances au Ministère fédéral de l’Europe, de l’Intégration et des Affaires étrangères : 17,50 euros.

Source : https://www.bmeia.gv.at/en/travel-stay/documents-and-authentications/authentication/apostille/

ILES BAHAMAS

Date d’entrée en vigueur : 10.07.1973.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Secrétaire permanent du ministère des Affaires étrangères
  • Ministre des Affaires étrangères
  • Vice-ministre des Affaires étrangères
  • Secrétaire d’État adjoint principal du ministère des Affaires étrangères
  • Secrétaire permanent adjoint du ministère des Affaires étrangères
  • Premier secrétaire d’État adjoint, ministère des Affaires étrangères

Adresse : Ministère des affaires étrangères East Hill St, PO Box N 3746, Nassau, NP, Bahamas.

Coût : Il y a des frais de 20,00 $ par document. Si le document principal est fait en deux exemplaires, le deuxième et les exemplaires suivants coûtent 20,00 $ chacun. Si plusieurs copies constituent un document entier, le document principal coûte 20,00 $ et les autres 20 $ chacun. Si plusieurs signatures sont requises pour un document, par exemple, il existe plusieurs certificats pour le même document, la certification de la première signature est de 20,00 $ et chaque signature suivante est de 10,00 $.

Source : http://www.bahamas.gov.bs (section Apostille et légalisation)

BARBADE

Date d’entrée en vigueur : 13/11/1966.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • procureur général ;
  • procureur général adjoint ;
  • greffier de la Cour suprême ;
  • Registraire corporatif;
  • secrétaire permanent du ministère des Affaires étrangères ;
  • Responsable du protocole.

Adresse : 1, rue Culloden Road. Michel, Barbade.

Coût : 50,00 $

LA BELGIQUE

Date d’entrée en vigueur : 09.02.1976.

Les autorités compétentes et les personnes autorisées ont été identifiées : Ministère des affaires étrangères, du commerce extérieur et de la coopération au développement.

Adresse : rue des Petits Carmes 27, 1000, Bruxelles, Belgique.

Coût : 20 € (hors taxes consulaires (10 €, si l’insolvabilité est avérée.)

Résultat : https://diplomacy.belgium.be/en/services/legalization_of_documents/faq

BOSNIE HERZÉGOVINE

Date d’entrée en vigueur : 24.01.1965.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • tribunaux de première instance de Bosnie-Herzégovine ;
  • tribunaux municipaux de la Fédération de Bosnie-Herzégovine ;
  • Principaux tribunaux de la Republika Srpska;
  • Tribunal de première instance du district de Brcko en Bosnie-Herzégovine.

Coût : Le prix est fixé en fonction du nombre de documents dont le demandeur a besoin pour être apostillés.

Source : https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=311

BRÉSIL

Date d’entrée en vigueur : 14.08. 2016.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   Conseil national de la justice (15 000 notaires sont les autorités compétentes pour la procédure d’apostille au Brésil.)

Адреса: Conseil national de justice SEPN 514, bloc B, lot 7, salle 11 Brasilia/DF, Brésil CEP 70095-900

CHINE

La procédure d’apposition d’apostille et de légalisation des documents en Chine peut sembler trop confuse et compliquée du fait que la Chine prévoit à la fois l’apposition d’une apostille et la mise en œuvre de la légalisation consulaire.

Cela est dû au fait que les régions administratives de la République populaire de Chine Hong Kong et Macao sont des participants indépendants de la Convention de La Haye sur l’Apostille de 1961, donc la procédure d’apostille des documents est utilisée ici, la légalisation consulaire s’applique à tous les autres territoires.

Le cachet d’apostille en Chine est apposé dans des organismes spéciaux des régions administratives susmentionnées, la procédure consiste à apposer soit sur des copies de documents, soit sur des originaux, selon les conditions fixées par les organismes ou institutions auxquels les documents doivent être soumis.

Le délai d’apposition d’une apostille varie selon les documents et n’excède en règle générale pas trente jours, et un maximum de 10 jours pour les documents émanant des instances du RACS.

HONG KONG

Date d’entrée en vigueur : 25/04/1965

Défini

autorités compétentes et personnes autorisées :   le Secrétaire de la Cour Suprême.

Adresse : The Registrar, High Court, Room LG115, LG1, 38 Queensway, Supreme Court Building, Hong Kong.

Coût : 125 USD.

Source : http://www.judiciary.hk/en/crt_services/apostille.htm

MACAO

Date d’entrée en vigueur : 02/04/1969

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Directeur général (directeur exécutif)
  • Secrétaire à l’administration et à la justice
  • Directeur du ministère de la Justice

Adresse:

  • Directeur général , Sede do Governo da RAEM, Avenida da Praia Grande, Macao, Chine.
  • Secrétaire à l’administration et à la justice Rua de S. Lourenço, n.º 28, Sede do Governo, 4.º andar Macao, Chine.
  • Directeur du
    Bureau des affaires juridiques, Rua do Campo, n.º 162
    Administração, Pública 19.º andar, Macao, Chine.

Coût : gratuit.

Source : http://www.dsaj.gov.mo/ContentFrame_pt.aspx?ModuleName=Content/pt/dj/dj01_pt.ascx

CHILI

Date d’entrée en vigueur : 30.08.2016

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Sous-ministre de la justice, secrétaire ministériel régional de la justice.
  • Secrétaires régionaux du ministère de l’Éducation (secrétaires régionaux du ministère de l’Éducation).
  • Secrétaires régionaux des ministres de la santé, directeurs des services de santé, chefs du personnel médical (secrétaires des secrétaires régionaux de la santé, directeurs des services de santé, chefs du personnel médical).
  • Directeur national, directeurs régionaux du Service d’enregistrement et d’identification des citoyens (directeur national, directeurs régionaux du Service d’enregistrement et d’identification de la citoyenneté).
  • Direction Générale des Affaires Consulaires et de l’Immigration du Ministère des Affaires Etrangères (Direction Générale des Affaires Consulaires et de l’Immigration du Ministère des Affaires Etrangères).

Adresse : Ces institutions apostillent les documents décentralisés sur tout le territoire chilien, en particulier dans les capitales respectives des 15 régions géographiques du pays. La seule exception serait le ministère des Affaires étrangères, qui n’a pas de bureaux régionaux. Pour cette raison, ce ministère n’apostille les documents qu’à son siège à Santiago.

Coût : gratuit.

Source : http://apostilla.gob.cl/en/caracteristicas-de-la-apostilla-chilena/

COLOMBIE

Date d’entrée en vigueur : 30.01.2001

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères

Adresse : Ministère des Affaires étrangères, Coordination des Légalisations et Apostille, Avenida 19 no. 98-03 pisos 5,6,7 y 8, Edificio Torre 100 B, BOGOTA, DC, Colombie

Coût : 31 000 pesos colombiens.

Source : http://www.cancilleria.gov.co/

COSTA RICA

Date d’entrée en vigueur : 04/06/2011

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   Ministère des affaires étrangères et de la culture du Costa Rica, Département de l’authentification

Adresse : Département de l’authentification, Direction générale, Ministère des affaires étrangères et de la culture du Costa Rica 7-9 Avenue, 11-13 Street, Afrique du Sud.

Prix ​​: 625,00 ¢ (= 1 €)

Source : https://www.rree.go.cr

CHYPRE

Date d’entrée en vigueur : 30/04/1973

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   Ministère de la justice et de l’ordre public de la République de Chypre.

Adresse : 125, Athalassas Avenue, 1461 Lefkosia Nicosie), Chypre.

Coût : 5,00 €

Source : http://www.mjpo.gov.cy

CROATIE

Date d’entrée en vigueur : 24.01.1965

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   tribunaux municipaux ou ministère de la Justice et de l’Administration

Adresse : Ministère de la Justice de la République de Croatie, Ulica grada Vukovara 49, 10 000 Zagreb, Croatie.

Coût : Le ministère de la Justice facture 30 HRK pour chaque apostille. Ce prix est fixé par la loi sur les taxes administratives en Croatie.

Les tribunaux municipaux facturent une taxe judiciaire de 50 HRK à 60 HRK conformément à la loi sur la taxe judiciaire (le prix varie selon que le texte est en croate – 50 HRK – ou qu’une traduction est requise – 60 HRK).

Source : https://pravosudje.gov.hr/

DANEMARK

Il convient de noter que cette convention ne s’applique pas au Groenland et aux îles Féroé.

Date d’entrée en vigueur : 29.12.2006.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse : Ministère des affaires étrangères, Bureau de légalisation, Asiatisk Plads 2, DK, 1448, Copenhague, Danemark

Coût : 195 DKK.

Source : http://um.dk/da

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Date d’entrée en vigueur : 30.08.2009

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Ministère des affaires étrangères et du service extérieur de la République dominicaine
  • Vice-ministre des Affaires consulaires et de la migration

Адреса : ministère des Affaires étrangères et du Service extérieur Ave. Indépendance Non. 752 Estancia San Gerónimo, Afrique du Sud, Afrique du Sud

Coût : 620 pesos dominicains (16 USD)

Source : http://www.mirex.gov.do/

ÉQUATEUR

Date d’entrée en vigueur : 04/02/2005

Les autorités compétentes et les personnes autorisées ont été identifiées : le chef du service des légalisations du ministère des Affaires étrangères.

Adresse : Carrión E1-76 y 10 de Agosto, QUITO, Équateur.

Coût : 20 dollars américains.

Source : http://www.cancilleria.gob.ec/

LE SALVADOR

Date d’entrée en vigueur : 31.05.1996

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères

Photo : Calle el Pedregal, Boulevard Chancelería, Old Cuscatlan, Cape Town.

Coût : gratuit.

Source : https://rree.gob.sv

FIDJI

Date d’entrée en vigueur : 10.10.1970

Des organismes compétents et des personnes habilitées ont été identifiés :   Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale.

Adresse : niveaux 1 et 2, aile sud, complexe Bose Levu Vakaturaga, 87 Queen Elizabeth Drive, PO Box 2220, Government House, Suva, République des Fidji.

Coût : gratuit.

Source : http://www.foreignaffairs.gov.fj

FINLANDE

Date d’entrée en vigueur : 26/08/1985

Des organismes compétents et des personnes habilitées ont été identifiés :   Organes du CCR.

Adresse: –

Coût : 13,00 €

Source : http://www.maistraatti.fi/en/

LA FRANCE

Date d’entrée en vigueur : 24.01.1965

Autorités compétentes identifiées et personnes habilitées :   « Procureurs Généraux près les Cours d’Appel »

Adresse : liste d’adresses (https://assets.hcch.net/docs/e7b31b40-450f-42d6-bb53-95e02f8e9976.pdf)

Coût : gratuit.

ALLEMAGNE

Date d’entrée en vigueur : 13.02.1966

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Pour les documents fédéraux : Office fédéral de l’administration (exception : pour le Tribunal fédéral des brevets et les documents de l’Office allemand des brevets, l’Apostille est émise par le chef de l’Office allemand des brevets).
  • Pour les documents officiels allemands : documents des organes administratifs (à l’exception des organes administratifs judiciaires) :
  • Ministères de l’intérieur (départements du Sénat), commissaires régionaux, administration régionale ;
  • à Berlin : Office d’État pour le logement et la réglementation ;
  • Basse-Saxe : préfecture de police à Braunschweig, Göttingen, Hanovre, Lüneburg, Oldenburg et Osnabrück ;
  • en Rhénanie-Westphalie : département de surveillance et de service à Kaiserslautern ;
  • en Saxe : directives étatiques à Chemnitz, Dresde et Leipzig ;
  • en Saxe-Anhalt : bureau administratif de l’État à Magdebourg ;
  • en Thuringe: bureau administratif de l’État à Weimar.
  • Documents des organes administratifs judiciaires, des tribunaux de droit commun (tribunaux civils et pénaux) et des notaires: ministères de la justice (départements du sénat), juges en chef des tribunaux (administratifs) d’État.
  • Documents d’autres tribunaux, à l’exception de ceux à compétence générale : ministères de l’intérieur (départements du Sénat), commissaires régionaux, administrations régionales, ministère de la Justice (départements du Sénat), juges en chef des tribunaux d’État (administratifs).

Coût : Les  tarifs sont fixés en fonction du coût du certificat. Les frais exposés par le demandeur sont au minimum de 10 euros et au maximum de 130 euros. En moyenne, le coût des prestations oscille entre 10 et 20 euros.

Source : https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=322

GRÈCE

Date d’entrée en vigueur : 18.05.1985

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • L’autonomie régionale pour tous les documents délivrés par leurs services/bureaux.
  • Administrations décentralisées pour tous les documents délivrés par :
  1. Les services publics des régions qui n’appartiennent pas à la compétence de l’autonomie régionale ;
  2. Les personnes morales de droit public ;
  3. Organisations d’autonomie locale du premier degré;
  4. Bureau d’enregistrement.
  • Pour les actes judiciaires, le tribunal de première instance de la région où se trouve l’autorité émettrice.

Adresse:

Administrations décentralisées ( https://assets.hcch.net/docs/cc3ac3f9-737f-4749-95b6-408275d59a76.pdf )

Tribunaux de première instance ( https://assets.hcch.net/docs/8056af52-3fab-4515-a3fb-2e948f3e0a33.pdf )

Coût : gratuit.

Source : https://diavgeia.gov.gr/

HONDURAS

Date d’entrée en vigueur : 30/09/2004

Les instances compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :   Ministre des Affaires étrangères, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères.

Adresse : Centre communautaire du gouvernement, Édifice présidentiel, Blvd. Koweït Adjacent à la Cour suprême, TEGUCIGALPA, Honduras

Coût : 150,00 Lps (environ 5-6 euros).

Source :  http://www.sre.gob.hn/

INDE

Date d’entrée en vigueur : 14/07/2005.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires extérieures, gouvernement de l’Inde.

Adresse : CPV Division, Patiala House Annexe, Tilak Marg, New Delhi 110001, Inde.

Coût : 50,00 INR.

Source : http://www.mea.gov.in

ISRAËL

Date d’entrée en vigueur : 14.08.1978.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Ministère des affaires étrangères de l’État d’Israël
  • Greffiers des affaires judiciaires et fonctionnaires nommés par le ministre de la justice en vertu de la loi sur l’activité notariale.

Adresse:

Ministère des Affaires étrangères, 9 Yitzhak Rabin Blvd., Kiryat Ben-Gurion, Jérusalem 91035, Israël.

Greffiers des tribunaux et fonctionnaires nommés par le ministre de la Justice en vertu de la loi notariale de 1976, Administration judiciaire, 22 rue Kanfey Nesharim, Jérusalem 95464, Israël.

Coût :  35 shekels.

Source : http://mfa.gov.il

IRLANDE

Date d’entrée en vigueur : 03/09/1999.

Organismes compétents identifiés et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse:

  • Section Consulaire, Département des Affaires Etrangères, Maison du Hainaut, 69 – 71 St. Stephen’s Green, Dublin, Irlande.
  • Services consulaires, ministère des Affaires étrangères, 1a South Mall, CORK, Irlande.

Coût : Le tarif fixé par le Département pour l’émission d’un timbre apostille est de 20 euros. Concernant le dossier d’adoption, qui peut contenir jusqu’à 300 documents, le Département facture 50 € par dossier d’adoption.

Source : https://www.dfa.ie/

ITALIE

Date d’entrée en vigueur : 11.02.1978.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • En cas d’actes judiciaires, d’actes d’état civil et d’actes notariés – le procureur près les tribunaux où les actes ont été délivrés ;
  • Dans le cas de tous les autres documents administratifs prévus par la Convention – le préfet territorialement compétent, pour la Vallée d’Aoste – le Président de la Région, ainsi que pour les provinces de Trente et de Bolzano – le représentant autorisé du gouvernement.

Adresse : dans chaque cas spécifique, l’adresse peut être trouvée sur ce lien : https://www.giustizia.it/giustizia/it/mg_4.wp?facetNode_1=3_2&selectedNode=3_2_13

JAPON

Date d’entrée en vigueur : 27/07/1970.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères à Tokyo.

Adresse : Kasumigaseki 2-2-1, Chiyoda-ku, Tokyo 100-8919, Japon.

Coût : gratuit.

Source : http://www.mofa.go.jp

LIECHTENSTEIN

Date d’entrée en vigueur : 17.09.1972

Organismes compétents désignés et personnes habilitées : Chancellerie d’Etat du Gouvernement Princier.

Adresse : Chancellerie d’État du Gouvernement Princier, Bâtiment du Gouvernement, 9490 Vaduz, Liechtenstein.

Coût : CHF 30 (env. 20,00 €).

Source : https://www.llv.li

LIBÉRIA

Date d’entrée en vigueur : 08.02.1996.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • ministre des Affaires étrangères, sous-ministres et sous-ministres ;
  • ministre de la justice, sous-ministres et sous-ministres ;
  • Greffier et greffier adjoint de la (des) Cour(s) suprême(s) et de district ;
  • registraires et registraires adjoints des sociétés;
  • Le commissaire et le sous-commissaire aux affaires maritimes ou leurs agents spéciaux.

Adresse : Ministère des affaires étrangères, Capitol Hill, Monrovia, République du Libéria

Source : http://www.mofa.gov.lr

LUXEMBOURG

Date d’entrée en vigueur : 03.06.1979.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse : Ministère des Affaires étrangères (Direction des passeports, des visas et de la légalisation), 43 boulevard Roosevelt, L-2450 Luxembourg

Prix ​​: 20,00 €.

Source : http://www.mae.lu/

MALAWI

Date d’entrée en vigueur : 02.12.1967.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • procureur général ou avocat général ;
  • secrétaire permanent du ministère du gouvernement ;
  • secrétaire de la Cour suprême;
  • Secrétaire général;
  • agent du gouvernement ;
  • Notaire;
  • Magistrat résident

Adresse:

  • Procureur général, secrétaire général et secrétaire à la justice, siège du ministère de la Justice, Capital Hill, Private Bag 333, Lilongwe 3, Malawi.
  • Secrétaire général, Fatima Arcade, Haile Sellezey Road, P.O. Boîte postale 100, Blantyre, Malawi.

Source : http://www.sdnp.org.mw

MALTE

Date d’entrée en vigueur : 03.03.1968.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères.

Adresse :  Palazzo Parisio, Merchants Street, La Valette CMR 02, Malte.

Coût : 20 euros (commercial), 12 euros (non commercial).

Source : https://foreignaffairs.gov.mt .

ILES MARSHALL

Date d’entrée en vigueur : 14.08.1992.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Ministre des Affaires étrangères des Îles Marshall,
  • Procureur général et par intérim
  • fonctions du procureur général,
  • Greffier et greffier adjoint de la Cour suprême,
  • Greffiers et greffiers adjoints des sociétés,
  • L’administrateur des transports maritimes et ses agents spéciaux,
  • Commissaire et sous-commissaire aux affaires maritimes ou leurs agents spéciaux.

Source : https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=373

MEXIQUE

Date d’entrée en vigueur : 14.08.1995.

Autorités compétentes identifiées et personnes habilitées : elles sont réparties en deux catégories :

  • Apostille pour les documents fédéraux (émis par des organismes tels que « Dirección de Coordinación Política con los Poderes de la Unión » et « Subdirección de Formalización y Control »)
  • Apostille pour les documents gouvernementaux (émise par 32 organismes différents, dont les informations peuvent être trouvées sur le lien – https://assets.hcch.net/upload/auth12contact_mx.pdf )

Coût : 710 pesos mexicains pour une apostille pour les documents fédéraux.

Source : http://dicoppu.segob.gob.mx/

MONACO

Date d’entrée en vigueur : 31/12/2002.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   Département des services juridiques.

Adresse : Direction des Services Judiciaires, Palais de Justice, 5, rue Colonel Bellando de Castro

98 000 Monaco, BP 513, MC 98015 Monaco Cedex.

Coût : 5 €.

Source : http://service-public-particuliers.gouv.mc/Justice/Documents-et-demarches-judiciaires/Apostille-Direction-des-Services-Judiciaires/Faire-apostiller-un-document

NAMIBIE

Date d’entrée en vigueur : 30.01.2001.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Greffier de la Cour suprême de Namibie.
  • Ministère de la Justice (secrétaire permanent).

Adresse:

  • Greffier de la Cour suprême de Namibie, , Supreme Court Building, Luderitz Street, Private Bag, 13179, Windhoek, Namibie.
  • Ministry of Justice, Justice Building, Independence avenue, 3rd floor, Private Bag 13302, WINDHOEK, Namibie.

Coût : gratuit.

PAYS-BAS

Date d’entrée en vigueur : 08.10.1965.

Organismes compétents identifiés et personnes autorisées :   tribunaux de district.

Adresse : afin de choisir le tribunal le plus proche, vous pouvez utiliser ce lien ( https://www.rechtspraak.nl/Organisatie-en-contact/Organisatie/Rechtbanken/ )

Coût : 20 euros pour une apostille.

Source : https://www.rechtspraak.nl

NOUVELLE-ZÉLANDE

(Non applicable aux Tokélaou)

Date d’entrée en vigueur : 22.11.2001.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées sont identifiées :   Département des Affaires Intérieures, Département de l’Authentification.

Adresse:

  • Unité d’authentification, 120 Victoria Street, Te Aro, Wellington 6011, Nouvelle-Zélande.
  • Unité d’authentification, PO Box 805, Wellington 6140, Nouvelle-Zélande.

Coût : 32 $ NZ par apostille (15 $ pour chaque apostille supplémentaire, pour les documents soumis en même temps). N’importe quel nombre de documents émis par la même autorité peut être inclus dans une apostille.

NORVÈGE

Date d’entrée en vigueur : 29/07/1983.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Gouverneurs de district.
  • Ministère des Affaires étrangères du Royaume de Norvège.

Adresse : , ministère des Affaires étrangères7. juni-plassen / Victoria Terrasse, PO box 8114 Dep., 0032 Oslo, Norvège.

Coût : gratuit.

Source : https://www.regjeringen.no

OMAN

Date d’entrée en vigueur : 30.01.2012.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères (département consulaire).

Adresse : PO Box 252, 113 Mascate, Oman.

PANAMA

Date d’entrée en vigueur : 04.08.1991.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • En ce qui concerne les documents délivrés par les organes ou fonctionnaires judiciaires compétents – le secrétaire de la Cour suprême ou ses adjoints juridiques.
  • En ce qui concerne les documents délivrés par un notaire public ou les documents privés certifiés par un notaire public, les fonctionnaires du département administratif du ministère de la Justice.
  • En ce qui concerne les autres documents délivrés par toute autorité du gouvernement central, toute autorité autonome ou semi-autonome, autorité municipale ou policière, ministère d’État – fonctionnaires du service consulaire et légalisation du ministère des Affaires étrangères.
  • Comme pour tous les autres actes publics, n’importe laquelle des trois procédures précédentes est autorisée.

Coût:

  • Greffier de la Cour suprême : gratuit.
  • Services administratifs du ministère de la Justice : 2 balboas (équivalent à 2 dollars américains)
  • Service consulaire et de légalisation du ministère des Affaires étrangères : 2 balboas (équivalent à 2 dollars américains).

Source : https://www.mire.gob.pa . 

PARAGUAY

Date d’entrée en vigueur : 30.08.2014.

Les autorités compétentes et les personnes autorisées ont été identifiées :   ministère des affaires étrangères, direction générale des affaires consulaires.

Adresse : , Ministère des affaires étrangères, Direction générale des affaires consulaires, Département de l’authentification, 14 de Mayo e/ Estrella y Palma, Asunción – Paraguay.

Coût : 40 312 Guarani ± 33 US$.

Source : http://www2.mre.gov.py/

PÉROU

Date d’entrée en vigueur : 30/09/2010.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées :   ministère des Affaires étrangères.

Copyright : Ministère des Affaires étrangères du Pérou © 2017, Jiron Lampa 545, Lima 1, Pérou.

Prix ​​: 6,70 €.

Source : http://www.rree.gob.pe

SAMOA

Date d’entrée en vigueur : 13.09.1999.

Les autorités compétentes et les personnes autorisées ont été identifiées :   Directeur exécutif général, Ministère des affaires étrangères et du commerce.

Adresse : Ministère des affaires étrangères et du commerce, PO Box L1859, Apia, Samoa.

LE PORTUGAL

Date d’entrée en vigueur : 02/04/1969.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • procureur général de la République ;
  • Le procureur général de Porto, Coimbra et Évora et les procureurs généraux adjoints avec des représentants des régions autonomes de Madère et des Açores.

Adresse : Procureur général de la République, (Procuradoria Geral de República) : Rua da, Escola Politécnica, 140, 1269-103 Lisbonne, Portugal.

Coût : 10,20 €.

Source : http://www.ministeriopublico.pt/

SAINT MARIN

Date d’entrée en vigueur : 13.02.1995.

Les autorités compétentes et les personnes autorisées ont été identifiées :   Ministère des Affaires étrangères.

Адреса: Registre et bureau d’enregistrement, Via 28 Luglio, 196, 47893 Сан-Марино.

Coût : 5,00 €.

Source : http://www.esteri.sm

ILES SEYCHELLES

Date d’entrée en vigueur : 31.03.1979.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Le Ministre des Affaires Etrangères, ou toute personne désignée et officiellement autorisée par lui ;
  • Le procureur général ou toute personne désignée et officiellement autorisée par lui ;
  • Secrétaire du Cabinet ;
  • Secrétaire de la Cour Suprême.

Adresse : Ministère des Affaires étrangères BP 656, ‘Maison Quéau de Quinssy’, Mont Fleuri, Mahé

SLOVAQUIE

Date d’entrée en vigueur : 17.02.2002.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Tous les tribunaux régionaux (« Krajský súd ») pour : a) les documents gouvernementaux délivrés ou certifiés par les tribunaux de district, les notaires ou les juges relevant de leur compétence territoriale ; b) traductions effectuées par des traducteurs officiels (nommés lors des élections) ou conclusions d’experts officiels;

Le ministère de la Justice de la République slovaque (« Ministerstvo svetrenosti Slovenskej republiky ») pour tous les documents provenant des autorités judiciaires, à l’exception des documents mentionnés ci-dessus (c’est-à-dire les documents provenant de tribunaux autres que les tribunaux de district).

  • Le ministère de l’Intérieur de la République slovaque (« Ministerstvo vnútra Slovenskej republiky ») pour les documents publics provenant d’organismes relevant de sa compétence, à l’exception des documents spécifiés au paragraphe ci-dessous ;
  • Le ministère de l’Éducation de la République slovaque (« Ministerstvo školstva Slovenskej republiky ») pour les documents publics émanant des autorités relevant de sa juridiction ;
  • Ministère de la Santé de la République slovaque (Ministerstvo zdravotnictva Slovenskej republiky) pour les documents publics délivrés par les organismes relevant de sa compétence ;
  • Le ministère de la Défense de la République slovaque (« Ministerstvo obrany Slovenskej republiky ») pour les documents publics émanant des autorités relevant de sa compétence ;
  • Bureau de district (obvodný úrad) pour : a) les extraits des registres des naissances, des décès et des mariages, à l’exception des décisions concernant l’état civil ; b) les documents délivrés par les autorités locales autonomes ;
  • Le ministère des Affaires étrangères de la République slovaque (« Ministerstvo zahranièných vécí Slovenskej republiky ») pour tout autre document public délivré en République slovaque, non énuméré ci-dessus.

Coût:

  • Ministère de la Justice : 10 euros ;
  • Ministère de la Santé : 10 euros ;
  • Ministère de l’Intérieur : 10 euros ;
  • Ministère de l’Education : 10 euros ;
  • Ministère de la Défense : 10 euros ;
  • Ministère des Affaires étrangères : 20Eur

SLOVÉNIE

Date d’entrée en vigueur : 24.01.1965.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Ministère de la Justice de la République de Slovénie (pour l’authentification des signatures et des sceaux des notaires, des juges de district et des interprètes judiciaires sur les documents publics) ;
  • Tribunaux de district en Slovénie (pour l’authentification des signatures et des sceaux des notaires, des juges (à l’exception des juges de district), des institutions publiques, des organisations et des personnes exerçant des fonctions publiques et des personnes morales en vertu de documents publics – tous les tribunaux de district de Slovénie).

Coût: 

  • Le ministère de la Justice perçoit une taxe administrative pour la délivrance d’une apostille pour les actes publics conformément à la loi sur les taxes administratives. La taxe administrative pour l’émission de chaque apostille est de 3,00 €.
  • Tribunaux de district en Slovénie, en tant qu’autorités judiciaires, conformément à la loi sur les frais de justice – 2,46 EUR par Apostille si l’acte public est en slovène et 5,00 EUR lorsque l’acte public est en langue étrangère.

Source : http://www.arhiv.mp.gov.si

ESPAGNE

Date d’entrée en vigueur : 25/09/1978.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  1. Documents administratifs :
  • Secrétaire général des tribunaux supérieurs de justice.
  • Le chef de division du ministère de la justice (ou ses adjoints)
  • Chefs d’administrations territoriales
  • Doyens des écoles notariales.
  1. Judiciaire:
  • Secrétariat de la Cour Suprême.
  • Chef du département du ministère de la justice dans le domaine de l’information et de l’assistance aux citoyens.
  • Responsables des bureaux de gestion territoriale.
  1. Notarié:
  • Les doyens des collèges notariaux ou ceux qui agissent en leur nom, quel que soit l’endroit en Espagne où ces documents ont été délivrés.
  1. Actes des juridictions supérieures :
  • Uniquement le secrétaire administratif du tribunal compétent pour les documents délivrés par le tribunal compétent ou ses adjoints, ainsi que les officiers auxquels un tel pouvoir peut être délégué.
  1. Actes publics :
  • Au choix du citoyen, tant sur papier que par voie électronique, par l’une des autorités habilitées à apostiller les documents administratifs.

Coût:

  • Les cours supérieures de justice et le ministère de la Justice ne facturent pas de frais pour l’émission d’une apostille.

Association professionnelle des notaires – de 3,50 à 7,50 euros.

PAR (RÉPUBLIQUE SUD-AFRIQUE)

Date d’entrée en vigueur : 30/04/1995.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Tout magistrat ou magistrat suppléant (juge) ;
  • Tout greffier ou greffier adjoint de la Cour suprême d’Afrique du Sud ;
  • Toute personne nommée par le juge en chef ;
  • Responsable des relations internationales et de la coopération.

Coût : gratuit.

Source : http://www.dirco.gov.za/

LA SUÈDE

Date d’entrée en vigueur : 01.05.1999.

Autorités compétentes désignées et personnes autorisées : tous les notaires publics.

Coût : 250 SEK (environ 27 €).

LA SUISSE

Date d’entrée en vigueur : 11.03.1973.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Chancellerie fédérale.
  • Autorités cantonales (locales).

Adresse : le lien suivant fournit une liste des autorités ci-dessus et l’adresse correspondante https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=349

Coût : Le prix varie entre 15 et 30 francs suisses (10 € – 20 €).

ROYAUME-UNI DE GRANDE-BRETAGNE ET D’IRLANDE DU NORD

(ne s’applique pas aux pays qui ont quitté le Royaume-Uni et n’ont pas signé la Convention)

Date d’entrée en vigueur : 24.01.1965.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Bureau des affaires étrangères et du Commonwealth des Nations ;
  • Bureau de légalisation.

Adresse : Legalization Office, PO Box 6255, Milton Keynes MK10 1XX, Royaume-Uni.

Coût:

  • Les entreprises et les membres du public paient 30 £ pour une apostille émise.
  • Le service Premium dans le centre de Londres coûte 75 £ par document.

Source : https://www.gov.uk/get-document-legalised

DINDE

Date d’entrée en vigueur : 29.09.1985.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Documents administratifs : a) dans les provinces : gouverneur, préfet, secrétaire général ; b) dans les villes : le chef du bureau de district.
  • Documents judiciaires : Présidents des commissions judiciaires où il existe des hautes juridictions pénales.

Coût : gratuit.

Source : http://www.adalet.gov.tr/

ÉTATS UNIS

Date d’entrée en vigueur : 15.10.1981.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

Les États-Unis d’Amérique ont trois niveaux de gouvernement compétents pour délivrer un certificat d’apostille.

  • Le département d’État américain, les affaires consulaires, les services des passeports et les registres de l’état civil délivrent des apostilles pour les certificats de naissance, de décès et de mariage des citoyens américains à l’étranger, ainsi que les certificats de naissance et de décès délivrés depuis le début de 1904-1979 par le gouvernement de la Zone du Canal de Panama.
  • Les greffiers et les greffiers adjoints des tribunaux fédéraux des États-Unis sont autorisés à émettre des apostilles sur les documents délivrés par ces tribunaux. Alternativement, le ministère de la Justice des États-Unis peut certifier avec un sceau de la Cour fédérale, et l’autorité d’authentification de l’État des États-Unis placera alors une apostille sur ce sceau.
  • Les documents publics délivrés par les États américains, le district de Columbia et d’autres juridictions américaines peuvent être apostillés par les autorités désignées dans chaque juridiction, généralement le secrétaire d’État.

Cependant, chaque État doit clarifier les détails et les spécificités de la procédure d’apostille.

Coût:

  • La division du service d’authentification de l’agence gouvernementale américaine coûte 8,00 $ par document.
  • Le département d’État des États-Unis, Passport Services, Office of Vital Records n’exige pas de frais d’apostille pour un document portant le sceau de l’ambassade ou du consulat des États-Unis.
  • Les frais varient de 3 $ à 20 $ dans chaque État américain.

Source : pour plus d’informations : https://www.hcch.net/en/states/authorities/details3/?aid=353

URUGUAY

Date d’entrée en vigueur : 14.10.2012.

Les organismes compétents et les personnes habilitées ont été identifiés :   Direction Générale des Affaires Consulaires.

Adresse : Colonia 1206 str., Montevideo, Uruguay.

Coût : Pesos uruguayens 392 $.

Source : http://www.mrree.gub.uy

VANUATU :

Date d’entrée en vigueur : 30.07.1980.

Les autorités compétentes et les personnes habilitées ont été identifiées :

  • Département des affaires étrangères;
  • Commission des services financiers pour les documents publics relevant de sa compétence.

Adresse : Centre des services financiers, rue Bouganville, PMB No. 9023, Port-Vila,

Coût : Document recto – 50 USD ; Document recto-verso – 100 USD ; et certificat pour copie 25 USD (Apostille d’un document identique / même autorité émettrice).

Source : http://www.vfsc.vu/

 

ERREURS TYPIQUES DANS LA PRÉPARATION DE DOCUMENTS LÉGALISÉS À L’ÉTRANGER ET COMMENT LES ÉVITER

  • La feuille portant le cachet « Apostille » n’est pas jointe au document.

Habituellement, le cachet « Apostille » est apposé sur un endroit sans texte du document ou sur son verso. Cependant, il existe des cas où l’apostille est apposée sur une feuille distincte du document. Dans un tel cas, il est nécessaire de s’assurer que le fonctionnaire apposant l’apostille attache la feuille avec l’apostille et le document lui-même pour empêcher leur séparation. Le nombre de feuillets reliés est confirmé par la signature du fonctionnaire qui appose l’apostille.

  • Erreurs dans les traductions.

Pour résoudre ce problème, nous vous conseillons de ne pas traduire les documents à l’étranger, mais de les traduire directement en Ukraine. Cela ne prendra pas beaucoup de temps, mais cela facilitera considérablement l’utilisation des documents en Ukraine et réduira les risques d’erreurs d’identification au stade du traitement de l’information.

  • Utilisation en Ukraine d’un document qui a été légalisé par légalisation consulaire pour un autre pays.

Il convient de rappeler que même si le document a été légalisé par légalisation consulaire et utilisé dans le pays de destination, il ne peut pas être utilisé en Ukraine, car la procédure de légalisation consulaire du document prévoit clairement le pays dans lequel le document sera utilisé .

QUESTIONS QUI SE POSENT LE PLUS SOUVENT AUX ÉTRANGERS LORS DE LA LÉGALISATION DE DOCUMENTS

  1. Est-il possible de légaliser un document d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine ?
    Oui, il est possible de le faire dans la représentation diplomatique d’un État étranger sur le territoire de l’Ukraine avec une légalisation supplémentaire au ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine. Cependant, il convient de noter que tous les pays n’ont pas de missions diplomatiques en Ukraine et que toutes les missions diplomatiques ne peuvent pas remplir une telle fonction sur le territoire ukrainien. Des informations plus détaillées sur chaque pays spécifique doivent être obtenues auprès de l’ambassade ou du consulat du pays étranger concerné.
  2. Est-il possible de certifier plusieurs documents à la fois avec un seul cachet Apostille ?
    Non tu ne peux pas. Le cachet Apostille est apposé sur un seul document. Il s’agit du fait que 2 documents ou plus ne peuvent pas être scellés avec la même « Apostille », même s’ils sont délivrés par le même organisme ou fonctionnaire. Comme le montre notre expérience, même lorsque plusieurs documents ont été apostillés par un organisme d’État étranger ou un fonctionnaire d’un État étranger avec un seul cachet, ils ne seront en aucun cas valables en Ukraine.
  3. Quels documents sont soumis à légalisation ?
    Les documents officiels sont soumis à légalisation, à savoir : les certificats ; les documents délivrés par les autorités de l’État et leurs fonctionnaires, les organes de l’autonomie locale et leurs fonctionnaires ; documents judiciaires; documents d’éducation et autres documents après leur notarisation.
    Toutefois, les documents à caractère commercial ou douanier ne sont pas soumis à légalisation ; originaux/copies des passeports, livrets de travail, permis de conduire ; les actes juridiques normatifs, ainsi que les documents qui contredisent la législation de l’Ukraine ou ont été émis au-delà de l’autorité des fonctionnaires ou des organes.
  4. Quoi de mieux pour légaliser : originaux ou copies notariées de documents ?
    La légalisation peut être effectuée à la fois pour les originaux et dans certains cas pour les copies notariées de documents officiels. Cependant, la législation ukrainienne contient assez souvent une obligation de présenter les documents originaux . Par conséquent, nous vous conseillons de légaliser uniquement le document original.
  5. Où dois-je demander la légalisation de documents en Ukraine ? Le consulat d’Ukraine peut-il le faire ?
    Non, les missions diplomatiques de l’Ukraine ne légalisent pas les documents délivrés par les autorités étrangères pour leur utilisation en Ukraine . De plus, si nous parlons d’une apostille, alors comme déjà mentionné, elle est délivrée par les autorités compétentes de l’État étranger concerné dans lequel un tel document a été délivré. Si nous parlons de légalisation consulaire, les missions diplomatiques de l’Ukraine à l’étranger n’effectuent que la dernière étape de cette légalisation, mais n’ont pas le pouvoir de légaliser le document de manière indépendante.

[contact-form-7 404 "Not Found"]