CHANGEMENT DES AUTORITÉS DES AUTORITÉS DABK CONCERNANT LA POSSIBILITÉ D’ANNULER LES DOCUMENTS AUTORISÉS POUR L’EXÉCUTION DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION À PARTIR DU 01.06.2020

В Україні продовжується реформування органів державного архітектурно-будівельного контролю та їхніх повноважень. Звернемо увагу на основні зміни, які стосуються можливості органів архітектурно-будівельного контролю (ДАБК) скасовувати дозвільні та інші документи, необхідні для ведення будівництва.

En Ukraine, la réforme des organismes publics de contrôle de l’architecture et de la construction et de leurs pouvoirs se poursuit. Faisons attention aux principaux changements qui concernent la capacité des organismes de contrôle de l’architecture et de la construction (DABC) à annuler les permis et autres documents nécessaires à la construction.

Ces amendements à la loi ukrainienne « sur la réglementation des activités de développement urbain » entreront en vigueur le 1er juin 2020 :

1. INTERDICTION AUX ORGANISMES DABC D’ANNULER LES CONDITIONS ET RESTRICTIONS D’URBANISME, AINSI QUE D’ÉMETTRE DES PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES POUR APPORTER DES MODIFICATIONS AU MUO.

Les conditions et restrictions d’aménagement urbain sont un document qui est reçu par le promoteur avant le début de la construction et définit les principales exigences de conception.

comment était-ce MUO pourrait être annulé par les inspecteurs en chef de la supervision de la construction. Les raisons pourraient être la non-conformité des conditions d’urbanisme et des restrictions avec la législation d’urbanisme, la documentation d’urbanisme au niveau local, les règlements de construction.

L’inspecteur en chef pourrait également émettre une ordonnance sur les modifications obligatoires de la MUO.

Comment sera-t-il ? A partir du 1er juin 2020, l’annulation des conditions d’urbanisme ou les modifications ne sont possibles que :

  • à la demande du client.
  • par décision de justice.

2. IMPOSSIBILITÉ POUR LES ORGANES DE LA DABK D’ANNULER DE LEUR PROPRE INITIATIVE LA NOTIFICATION DU DÉBUT DES TRAVAUX PRÉPARATOIRES OU DE CONSTRUCTION.

Faisons attention à la notification du début des travaux de construction.

Après avoir soumis une notification sur le début des travaux de construction, il est permis de construire: des objets qui, selon la classe de conséquences, appartiennent à SS1, des objets dont la construction est réalisée sur la base d’un passeport de construction.

comment était-ce Le droit de commencer les travaux de construction pourrait être révoqué par l’organisme de contrôle de l’architecture et de la construction si certaines infractions étaient constatées lors de l’inspection. Il s’agit d’une violation des exigences de la documentation d’urbanisme, du protocole d’entente, de la non-conformité de l’objet de construction avec la documentation de conception pour la construction, des exigences des normes, standards et règles de construction, des violations de la législation sur l’urbanisme en cas de non-respect des les exigences des ordres des responsables des organes DABC.

Comment sera-t-il ? La résiliation du droit d’effectuer des travaux de construction n’est possible que par une décision de justice entrée en vigueur. La résiliation à la demande du client et la liquidation du client par une personne morale restent également des motifs. 

3. MODIFICATION DES MOTIFS D’ANNULATION D’UN PERMIS DE CONSTRUIRE.

Après avoir obtenu un permis pour effectuer des travaux de construction, le client se voit accorder le droit d’effectuer des travaux de construction sur des chantiers de construction qui, selon la classe de conséquences, appartiennent à des objets ayant des conséquences moyennes (СС2) et significatives (СС3) ou font l’objet d’une évaluation de l’impact sur l’environnement conformément à la  loi   » Sur l’évaluation de l’impact sur l’environnement », le droit de connecter l’objet de construction aux réseaux et structures d’ingénierie.

comment était-ce L’autorisation d’effectuer des travaux de construction peut être annulée, notamment, dans les cas suivants :

– établissement lors de l’inspection de violations des exigences de la documentation d’urbanisme, protocole d’entente, incohérence de l’objet de construction avec la documentation de conception pour la construction d’un tel objet, etc.

– suppression des conditions et restrictions d’urbanisme

– obstruction systématique à l’inspection par les agents de l’organisme DABC.

Comment sera-t-il ? L’autorité DABC ne pourra annuler le permis que s’il y a une décision de justice entrée en vigueur, sur l’annulation du MOU et/ou la résiliation du droit d’effectuer des travaux de construction.

La demande du client et la liquidation de l’entreprise du client sont également des motifs.

4. LE DROIT D’ANNULER LA DÉCLARATION SUR LA DISPONIBILITÉ OPÉRATIONNELLE DE L’INSTALLATION NE SERA POSSIBLE QUE SUR LA BASE D’UNE DÉCISION DE JUSTICE.

Mais cela ne signifie pas qu’à partir du 1er juin 2020, les autorités de la DABK cesseront d’inspecter la construction.

Au cours de l’inspection, les responsables de la DABC auront le droit d’arrêter les travaux préparatoires et de construction qui ne satisfont pas aux exigences de la législation, des règlements de construction, du protocole d’entente, du projet approuvé, et sont réalisés sans acquérir le droit de les exécuter. Une telle suspension est possible jusqu’à ce que les violations soient éliminées.

En cas d’obstruction systématique de l’inspection, de non-respect des exigences des ordonnances des organes DABC concernant l’élimination des violations, l’organe DABC demande au tribunal de résilier le droit d’effectuer des travaux préparatoires ou de construction. Si une telle réclamation n’est pas déposée dans les 2 mois à compter de la date d’expiration du délai imparti au promoteur pour remédier aux violations, les travaux préparatoires ou de construction peuvent reprendre (sauf s’il n’y a pas d’avis correspondant de début d’exécution ou de permis).

Il ne s’agit que des changements liés à la perte de la capacité des autorités DABK à annuler de manière indépendante les documents donnant le droit d’effectuer des travaux de construction.

D’autres évolutions attendues dans le domaine de l’urbanisme feront l’objet d’autres publications.

Photo : Pixabay

CHANGEMENT DES AUTORITÉS DES AUTORITÉS DABK CONCERNANT LA POSSIBILITÉ D'ANNULER LES DOCUMENTS AUTORISÉS POUR L'EXÉCUTION DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION À PARTIR DU 01.06.2020

[contact-form-7 404 "Not Found"]